Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PEAN Pierre - Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique

Plus de vues

  •  PEAN Pierre - Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique

PEAN Pierre

Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique

Fayard - Paris - 2010
ISBN: 9782213638065
560 p. - 15,3 x 23,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 24,90 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X46145 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
10,65 €
Chez Amazon

 Carnages. Des millions de morts dont le décompte pourrait avoisiner celui des victimes de toutes les guerres depuis 1945. Qui en parle ? Qui s’intéresse à ces « carnages incompréhensibles » ? Rwanda, Kivu, Sud-Soudan, Somalie, Darfour… Invoquer la folie des hommes ne fournit aucune clé d’interprétation ; et l’on ne peut pas se contenter de regarder l’Afrique sous le seul angle des Droits de l’homme ou de la Françafrique.

Étonnamment, ces conflits majeurs n’ont jamais été appréhendés dans leur globalité. Qui ont été les soutiens, voire les promoteurs de toutes ces guerres ? Quels intérêts ont-elles servis ? À contre-courant de tout ce qui s’écrit sur l’Afrique, Pierre Péan expose les logiques stratégiques qui visent à remodeler l’Afrique, et dont les « dégâts collatéraux » ont été d’une ampleur inédite et tragique.
Il nous révèle ainsi les dessous du Grand Jeu africain des puissances occidentales et les affrontements feutrés entre elles. Après la chute du mur de Berlin, les États-Unis, aidés notamment de la Grande-Bretagne et d’Israël, ont décidé d’étendre leurs aires d’influence sur le continent africain, en réduisant notamment le pré carré français. L’instauration du nouvel ordre mondial y a été d’autant plus profonde que l’Afrique est devenue un des principaux terrains du « choc des civilisations » qui a installé, avant le 11-Septembre, l’Est africain dans l’espace conflictuel du Proche-Orient. Les regards braqués sur le Grand Moyen-Orient n’ont pas vu que le Soudan était devenu pour Israël et pour les États-Unis un pays potentiellement aussi dangereux que l’Iran : il fallait donc « contenir » et diviser le plus grand pays d’Afrique.
Les États-Unis, le Royaume-Uni, Israël, la France, le Canada, la Belgique et plus récemment la Chine ont été les belligérants fantômes de ce conflit. Il est temps que l’on tire au clair les responsabilités des uns et des autres.

 Dérangeante enquête (mais c'est habituel de la part de l'auteur) sur la manière dont les Etats-Unis, et leurs alliés anglais et israéliens, sont parvenus à étendre leurs aires d'influence sur le continent africain, à exclure pour partie la France de l'Afrique des Grands Lacs après le génocide rwandais et à contenir par la division un pays, le Soudan, devenu potentiellement aussi dangereux que l'Iran..

Pierre Péan est écrivain et enquêteur. On lui doit notamment Une jeunesse française : François Mitterrand (Fayard, 1994), La Face cachée du Monde (avec Philippe Cohen, Mille et une nuits, 2003) ; Noires fureurs, blancs menteurs (Mille et une nuits, 2005), Le Monde selon K (Fayard, 2009).