Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DUMONT René, PAQUET Charlotte - Démocratie pour l'Afrique. La longue marche de l'Afrique noire vers la liberté

Plus de vues

  •  DUMONT René, PAQUET Charlotte - Démocratie pour l'Afrique. La longue marche de l'Afrique noire vers la liberté

DUMONT René, PAQUET Charlotte

Démocratie pour l'Afrique. La longue marche de l'Afrique noire vers la liberté

Seuil - Paris - 1993
ISBN: 9782020199636
(Points. Actuels ; 138)
343 p. - 18 x 10,8 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 7,60 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69338 livre neuf, broché 5 à 8 jours
7,60 €
Chez Abebooks
X54419 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,61 €
Chez Amazon

 L'Afrique noire meurt lentement de ses dettes et de l'épuisement de ses sols. «Si la situation actuelle se poursuit, les pays d'Afrique subsaharienne se retrouveront au niveau des plus pauvres d'Asie au début du siècle.» Qui parle ainsi ? La Banque mondiale, et avec elle l'ensemble des experts internationaux. René Dumont, lui, le dit depuis trente ans. Et si, en 1962, son livre L'Afrique noire est mal partie déclencha un formidable tumulte, l'agronome de la faim est aujourd'hui consulté dans le monde entier.

 
Cette prise de conscience se produit au moment même où le climat politique s'alourdit en Afrique francophone : depuis le début de l'année 1990, la révolte menace de mettre à bas les tyrannies gangrenées par la corruption, le gaspillage somptuaire, le détournement des deniers publics.
 
René Dumont se trouvait précisément en Afrique noire, en compagnie de Charlotte Paquet, lorsque les premières émeutes ont éclaté. Au Niger, au Mali, au Sénégal, en Guinée, en Côte-d'Ivoire, au Cameroun et au Togo, ils ont prononcé une série de conférences devant des auditoires nombreux et passionnés. Comment sortir du marasme et construire l'Etat de droit ? C'est à ces questions que répond ce livre, dont l'argument est simple : pas de développement sans démocratie, et pas de démocratie durable sans lutte contre les traditions régressives, les intégrismes, l'oppression des femmes, l'explosion démographique, la destruction de l'environnement.
 
La route sera longue et difficile, explique sans complaisance l'ami de toujours des Africains. Mais aucun progrès ne sera possible si la France, et avec elle l'ensemble des pays développés, refuse de redéfinir dès aujourd'hui sa politique de coopération et reste sourde à l'appel d'un continent naufragé.

 A la demande de l'ADFE, association politique de gauche rassemblant des Français expatriés, l'auteur va donner entre janvier et mars 1990 une série de conférence au Niger, au Mali, au Sénégal, en Guinée, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Togo. Au cours de ce périple et au fur et à mesure que son normal déroulement posait un problème politique dans un contexte devenu particulièrement nerveux il est apparu à l'auteur nécessaire de rédiger cet essai. La marche de l'Afrique vers la démocratie doit à son avis commencer par la libération globale de la femme, conservée dans une situation de quasi-esclavage mais  dont le potentiel de travail, de création et d'innovation est énorme. Liens entre démocratie et démographie, banqueroute de l'environnement, tutelle abusive de l'ordre économique dominant, paysannerie trop et mal encadrée, mauvais choix en matière d'éducation et de santé et au cœur un politique qui laisse la place belle aux tyrans. A partir de ce constat René Dumont propose ses solutions en matière de développement rural, de promotion d'une famille égalitaire, d'éducation, de lutte contre la pauvreté à partir de trois axiomes fondamentaux: pacifisme, tiers mondisme et écologisme exigeant.

 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter