Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SONY LABOU TANSI - Encre, sueur, salive et sang : Textes critiques

Plus de vues

  •  SONY LABOU TANSI - Encre, sueur, salive et sang : Textes critiques

SONY LABOU TANSI

Encre, sueur, salive et sang : Textes critiques

Le Seuil - Paris - 2015
ISBN: 9782021285925
(Cadre rouge)
195 p., avant-propos de Kossi Efoui - 20,5 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 17,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X63642 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
11,85 €
Chez Amazon

 "Pourquoi avez-vous si peur d'apprendre qu'on existe ? Effectivement, je vous le dis, on existe. Si vous avez peur, c'est que vous êtes dans le camp de la catastrophe. C'est que vous fuyez la vie et ça ne suffit pas pour inexister. Ca ne sera jamais tout à fait moi qui parle, mais le monstre en moi. Ca ne sera d'ailleurs jamais tout à fait vous en face, mais la part de monstre en vous endormie, et que je réveille intentionnellement, dans une véritable affaire d'identité. C'est-à-dire que vous n'y verrez clair que si vous avez le pied profondément humain. Je répugne. C'est mon métier". Encre, sueur, salive et sang est un choix de dits et écrits (1973-1995) donnant pour la première fois à entendre une voix méconnue de Sony Labou Tansi, celle du penseur visionnaire et de l'essayiste.

Marcel Ntsoni ou Sony (plus connu sous son nom de plume de Sony Labou Tansi) est né en 1947 à Kimwenza en RD Congo; il meurt en 1995 à Brazzaville qu Congo Brazza marquant par le lieu de ces deux événements son appartenance aux deux Congos. Passé par l'Ecole Normale Supérieure d'Afrique Centrale il enseignera le français et l'anglais au Congo Brazza où il passera l'essentiel de sa vie et sera même un temps élu député avant de se voir, en 1994, radié de la fonction publique, passeport confisqué du fait de son opposition au président Lissouba. Romancier, poète et dramaturge, il est l’auteur de six romans, dont Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez qui est disponible en Points, et d’une douzaine de pièces de théâtre. La Vie et demie est son roman le plus célèbre.
Faute de soins, il meurt du sida en juin 1995 quelques jours après son épouse atteinte de la même maladie.