Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 REDON Marie, MAGRIN Géraud, CHAUVIN Emmanuel, PERRIER BRUSLE Laetitia, LAVIE Emilie (sous la direction de) - Ressources mondialisées : Essais de géographie politique

Plus de vues

  •  REDON Marie, MAGRIN Géraud, CHAUVIN Emmanuel, PERRIER BRUSLE Laetitia, LAVIE Emilie (sous la direction de) - Ressources mondialisées : Essais de géographie politique

REDON Marie, MAGRIN Géraud, CHAUVIN Emmanuel, PERRIER BRUSLE Laetitia, LAVIE Emilie (sous la direction de)

Ressources mondialisées : Essais de géographie politique

Publications de La Sorbonne - Paris - 2015
ISBN: 9782859449087
(Territoires en mouvements ; 4)
336 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X65639 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
17,97 €
Chez Amazon

 La société 2.0 qui fait l'air du temps mondialisé ne se réduit pas à l'information numérique et aux flux immatériels. Elle se fonde sur la mobilisation d’énergies et de matières éminemment tangibles : hydrocarbures et minerais, eau, terres, biodiversité. Enrôlées dans la grande circulation mondiale du marché ou, au contraire, préservées au nom de leurs valeurs patrimoniales et environnementales, ou encore au nom de la protection des équilibres environnementaux planétaires, les ressources de la nature sont au cœur des enjeux sociaux et politiques du monde contemporain. Cet ouvrage vise à rendre plus intelligibles ces ressources et les rapports de pouvoir qu’elles induisent, en les appréhendant comme des constructions sociales. La géographie politique et la géographie critique de l’environnement, ici croisées, montrent comment les sociétés mettent en valeur ces matières physiques, mais aussi comment des éléments plus immatériels – discours sur la nature, les paysages, le patrimoine, ou encore l’aide humanitaire – contribuent à la production de ressources. Les ressources ici étudiées éclairent la rencontre de logiques locales et d’enjeux relevant d’autres niveaux – qu’ils soient nationaux, régionaux et, très souvent, mondiaux. Un chapitre introductif balise cet itinéraire en douze essais, nourris de données de terrain variées, portant tous sur des sujets d’actualité. Trois axes de réflexion, autour des formes spatiales, de la disponibilité (pénurie ou abondance) et des régulations environnementales des ressources rendent possibles des comparaisons entre les cas d’étude, situés en Europe, en Russie, en Amérique latine et en Afrique.

Sommaire:
- Introduction : Les ressources, enjeux géographiques d'un objet pluriel / Géraud Magrin, Emmanuel Chauvin, Laetitia Perrier-Bruslé, Émilie Lavie et Marie Redon.

I - FORMES SPATIALES ET CONTRÔLE DES RESSOURCES
- L'aide humanitaire au Tchad : une ressource pour l’enclavement des réfugiés dans des camps ? Le cas des réfugiés de Centrafrique/ Emmanuel Chauvin,
- Sécuriser ses ressources en mobilisant des argumentaires spatiaux : logiques d’adaptation sociopolitique des transnationales du bois en Uruguay et au Brésil entre 1990 et 2010 / Pierre Gautreau,
- Les réseaux de transport et de distribution du gaz naturel en Russie, instruments de mise en valeur et de contrôle des ressources / Sophie Hou,
- Stratégies territoriales autour de la politique énergetique en UE : une géopolitique des échelles ? / Angélique Palle.

II - DE LA PÉNURIE À LA SURABONDANCE : RHÉTORIQUE ET ENJEUX TERRITORIAUX
- La Soufrière de Guadeloupe : patrimonialisations d’un géosymbole, mises en ressources d’un volcan / Marie Redon,
- La pénurie de l’eau : un discours à quelles fins ? Émilie Lavie, Agathe Maupin et David Blanchon,
- Double alchimie au lac Tchad : ou comment transformer la ressource en pénurie et la pénurie en ressources / Géraud Magrin,
- Les « terres vierges » : des ressources pour la mise en valeur au Chili et au Pérou / Cécile Faliès et Anaïs Marshall,
- Transferts de terre en Éthiopie : contrôle foncier et contrôle politique / Sabine Planel.

III - LA RÉGULATION DE L’EXTRACTION DES RESSOURCES
- Géopolitique de la régulation des ressources naturelles en Bolivie. Le retour de l’État face aux nouveaux acteurs de la gouvernance environnementale / Laetitia Perrier Bruslé,
- De l’État facilitateur à l’État médiateur ? Analyse du positionnement de l’État péruvien face aux évolutions du secteur minier depuis les années 1990 / Vincent Bos,
- L’enfer est pavé de bonnes intentions : la régulation environnementale et sociale de l’or au Sénégal oriental / Mouhamadou Lamine Diallo et Géraud Magrin.
Géraud Magrin est enseignant chercheur au PRODIG (Pôle de Recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique) à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses activités de recherche touchent les dimensions territoriales des politiques publiques en Afrique (décentralisation, aménagement du territoire et des bassins fluviaux, gestion des ressources naturelles, politiques agricoles) ainsi que les relations entre activités extractives (exploitation pétrolière et minière) et territoires (environnement, dynamiques territoriales, développement), et relation énergies-développement.