Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 QUINT Nicolas - Grammaire de la langue cap-verdienne. Etude descriptive et compréhensive du créole afro-portugais des Iles du Cap-Vert

Plus de vues

  •  QUINT Nicolas - Grammaire de la langue cap-verdienne. Etude descriptive et compréhensive du créole afro-portugais des Iles du Cap-Vert

QUINT Nicolas

Grammaire de la langue cap-verdienne: étude descriptive et compréhensive du créole afro-portugais des Iles du Cap-Vert

L'Harmattan - Paris - 2000
ISBN: 9782738489128
438 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 37,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61621 livre neuf, broché 5 à 8 jours
37,50 €
Chez Amazon

Le présent ouvrage constitue à ce jour la plus importante étude en langue française consacrée au créole à base lexicale portugaise pratiqué par la population de la République du Cap-Vert ( Afrique de l'Ouest) et par les différentes communautés cap-verdiennes établies dans le monde entier. Ce livre, fruit de plusieurs années d'enquêtes et de recherches sur le terrain, fournit un tableau complet du fonctionnement de la langue cap-verdienne moderne, parlée par plus d'un million de personnes. Le créole de l'île de Santiago (appelé aussi badiais), pratiqué par plus de la moitié de la population et compris dans tout l'Archipel du Cap-Vert, sert ici de langue de référence. Dans une première partie, on traite du système phonologique du cap-verdien moderne. Une ortographe standardisée est proposée, ainsi qu'un modèle d'explication du traitement historique des mots d'origine portugaise en cap-verdien. La deuxième partie étudie la morphologie des principales catégories grammaticales (substantifs, verbes .. ). Enfin une troisième partie fait le point sur les traits qui différencient le cap-verdien des langues romanes. Ces traits sont probablement dus au phénomène de la créolisation. Cet ouvrage s'adresse aux linguistes (romanistes, africanistes et créolistes), aux Cap-Verdiens épris de leur langue, aux francophones travaillant au Cap-Vert, ainsi qu'a tous ceux qui se passionnent pour la culture cap-verdienne ou, plus généralement, pour les notions de métissage ou de brassage culturels. Faisant suite au Dictionnaire français-cap-verdiens et au Dictionnaire cap-verdien-français, déjà publiés par L'Harmattan, cette grammaire devrait aider au développement des échanges culturels entre la République du Cap-Vert et le monde francophone.

 La plus importante étude en langue française consacrée au Créole du Cap-Vert

Nicolas Quint (né à Poitiers, 1970) est linguiste (docteur de l'Université Paris 3 Sorbonne nouvelle) et ingénieur agronome (ENSAM). Il est directeur de recherche en linguistique africaine au CNRS (Llacan). Ses études portent particulièrement sur les langues kordofaniennes et sur les créoles afro-portugais