Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DURAND Paul - On ne revient jamais de Madagascar. Lasa Olonbelona

Plus de vues

  •  DURAND Paul - On ne revient jamais de Madagascar. Lasa Olonbelona

DURAND Paul

On ne revient jamais de Madagascar. Lasa Olonbelona

Karthala - Paris - 2002
ISBN: 9782845862128
(Chrétiens en liberté)
207 p. - 21,2 x 13,6 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X41176 livre neuf, broché 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Amazon

" Sont-ils jamais revenus ? En 1957, Paul et Jeannette sont partis à Madagascar, pour œuvrer à la " Modernisation Agricole du Paysannat ". Les voilà isolés, auprès d'une population dont ils ne comprennent pas la langue. Ils regardent, s'étonnent, essaient de comprendre. Tous les dimanches, Paul écrit à sa famille. Cet ouvrage recueille ces lettres passionnantes : chacune nous fait participer à leurs découvertes, à leurs rencontres, à leurs essais pour améliorer l'agriculture locale. Avec eux, nous entrons en échange attentif, amical, avec une autre culture, une autre " humanité ". De 1958 à 1960, c'est la proclamation de la première République Malgache, la décolonisation, l'Indépendance. La transition n'est pas facile. Les bureaucraties sont lourdes. Il faut expliquer, s'obstiner, convaincre. En 1960, ils reviennent en France. En réalité, ils ne sont jamais tout à fait revenus. Paul a pris des responsabilités dans le développement agricole de l'Aveyron et dans le journalisme syndical. Mais Jeannette et lui n'ont pas cessé de penser à leurs amis malgaches. Le Secours Populaire leur a permis d'envoyer des semences, du lait en poudre, de l'argent pour une digue, une léproserie, une cuisine pour un centre d'handicapés, un poulailler, l'équipement nécessaire au conditionnement et à la pasteurisation du lait... En 1993, ils sont repartis là-bas durant 3 mois. Ces lettres sont un document exceptionnel sur l'évolution du monde agricole à Madagascar durant la décolonisation. Elles sont aussi l'écho émouvant de la vie d'un jeune couple français au milieu d'une population malgache. On est " pris " par l'écriture vivante et variée. On participe à l'accueil difficile, respectueux, aimant, de manières différentes de vivre notre commune humanité. On sent que la rencontre est définitive. Tous ceux qui sont passés dans la grande île le savent : on ne revient jamais de Madagascar. " Gérard Bessière.

La correspondance écrite par un jeune français parti avec sa femme en 1957 moderniser le paysannat malgache.. Un témoignage d'une rencontre avec une autre humanité et un document exceptionnel sur l'évolution du monde agricole à Madagascar durant la décolonisation. Et malgré leur retour en France en 1960 on ne revient jamais de Madagascar .. ou d'ailleurs en Afrique.