Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
Un peuple où anarchie n'est pas synonyme de désordre: leur société s'autorégule grâce à un mécanisme particulier de cohésion sociale lié en grande part au système matrimonial.

Plus de vues

  • Un peuple où anarchie n'est pas synonyme de désordre: leur société s'autorégule grâce à un mécanisme particulier de cohésion sociale lié en grande part au système matrimonial.

BAROIN Catherine

Anarchie et cohésion sociale chez les Toubou. Les Daza Késerda (Niger)

Cambridge University Press - Maison des sciences de l'homme - Paris - 1985
ISBN: 9782735100958
453 p., ill., carte, gloss., bibliogr. - 23 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X34178 livres d'occasion, cartonnage éditeur sous jaquette illustrée 5 à 8 jours
11,63 €
Chez Amazon
X63503 livres neuf et d'occasion, cartonnage éditeur sous jaquette illustrée, à partir de: 5 à 8 jours
24,00 €
Chez Abebooks

 

Un peuple où anarchie n'est pas synonyme de désordre: leur société s'autorégule grâce à un mécanisme particulier de cohésion sociale lié en grande part au système matrimonial. Ainsi le mariage toubou, prohibé entre proches, met en relation deux parentèles distinctes et largement étrangères l'une à l'autre. Dons et contre-dons vont renforcer cette alliance tandis que vis à vis de l'extérieur une obligation de solidarité morale pour venger un éventuel affront devient extrêmement forte. Anarchie et violence d'une part, forte cohésion sociale résultant des alliances matrimoniales sont les deux caractéristiques essentielles d'une société toubou à la texture sociale tout à la fois souple et ferme

Catherine BAROIN est ethnologue, chercheur au CNRS depuis 1977. Elle est membre de l'Equipe Afrique de l'UMR 7041 du CNRS (Archéologies et sciences de l'Antiquité) à Nanterre. Spécialiste du monde toubou (Teda et Daza) depuis plus de trente ans, elle a fait plusieurs longs séjours au milieu de ces pasteurs, d'abord dans l'Est du Niger puis au Borkou, dans le Nord du Tchad. Elle a publié à leur sujet divers ouvrages, notamment Gens du roc et du sable - Les Toubou, publié par le CNRS en 1988 et réédité en 2002. Elle est l'auteur également d'un grand nombre d'articles sur les Toubou, parus dans diverses revues scientifiques
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter