Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GAUZ - Debout-payé

Plus de vues

  •  GAUZ - Debout-payé
  •  GAUZ - Debout-payé

GAUZ

Debout-payé

Le Nouvel Attila - Paris - 2014
ISBN: 9782371000049
(Incipit)
172 p. - 14,3 x 20,2 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 17,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68531 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
0,70 €
Chez Amazon
X68530 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
0,90 €
Chez Priceminister
Debout-Payé est le roman familial d'Ossiri, étudiant ivoirien sans papier atterri en France dans les années 1990 pour démarrer une carrière de vigile. C'est l'histoire d'un immigré, de l'enfer qu'il vit pour se loger et pour travailler, et du regard qu'il pose sur notre pays. Un portrait saisissant de la société française, drôle, riche, sans concession, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace. 
C'est aussi un chant en l'honneur d'une famille où, de père en fils, on devient vigile à Paris, et plus globalement en l'honneur de la communauté africaine, avec ses travers et sa générosité. Gauz distingue trois époques mythiques du métier de vigile, et aussi des relations entre la France et l'Afrique : l'âge de bronze dans les années 1960 (la Françafrique triomphante), l'âge d'or dans les années 1990, et l'âge de plomb, après les événements du 11-Septembre. Cette épopée est ponctuée par des interludes : les choses vues, entendues et pensées lorsque Gauz travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs-élysées. L'auteur est caustique, tant à l'endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu'elles ont de plus anodin –; mais aussi de plus universel. 
Un portrait saisissant de la société française, drôle, riche, sans concession, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace.
Gauz est le nom de plume d'Armand Patrick Gbaka-Brédé (Abidjan, 1971). Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Il a aussi écrit le scénario d’un film sur l’immigration des jeunes Ivoiriens, Après l’océan…
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala