Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MIANO Léonora - Ecrits pour la parole

Plus de vues

  •  MIANO Léonora - Ecrits pour la parole

MIANO Léonora

Ecrits pour la parole

L'Arche Editeur - Paris - 2012
ISBN: 9782851817730
(Scène ouverte)
80 p. - 11,6 x 18,7 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 12,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X50734 livre neuf, broché 5 à 8 jours
12,00 €
Chez Amazon

Pourquoi Gaston Monnerville n’est-il pas devenu président de la République française ? Pourquoi cet homme politique, président du Sénat de 1959 à 1968, est-il si mal connu dans son propre pays ?
Et pourquoi, pour les femmes noires dans la France d’aujourd’hui, tout va très bien, tout sauf les relations avec la gent masculine au travail, tout sauf les tensions sourdes avec les collègues femmes, et pourquoi ça ne marche pas et pourquoi ça ne va pas s’améliorer ?
Léonora Miano consacre son premier texte pour le théâtre à la présence noire dans la France d’aujourd’hui. En partant d’une série d’histoires personnelles, In-tranquilles – la première partie du recueil – nous plonge dans l’intimité de ces personnages afropéens. D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? Ces voix, parfois ces cris, on les retrouve dans Femme in a city – la seconde partie – où elle rapporte les tribulations de femmes noires et françaises en quête de justice, d’égalité et d’amour.

Pour Léonora Miano, on écrit « en raison d’une certaine tournure d’esprit et parce qu’on y est poussé ». C’est la nécessité de faire entendre des cris étouffés, de rendre audibles des paroles proscrites, qui la pousse aujourd’hui à nous livrer ces Écrits pour la parole. Léonora Miano nous tend un miroir qui avait perdu son tain et qui, par elle, le retrouve. Elle est l’auteur de six romans édités chez Plon, récompensés par de nombreux prix.


Tags: théâtre au Cameroun
 

 

Cet ouvrage a reçu le Prix Seligman 2012. Ce prix est destiné à récompenser un ouvrage consacré à la lutte contre le racisme, l'injustice et l'intolérance.

Remarquée pour sa langue d’une grande rigueur et pour une façon de penser bien à elle, Léonora Miano, née en 1973 à Douala, a reçu un accueil enthousiaste de la critique dès son premier roman, L’Intérieur de la nuit, publié chez Plon en 2005 et qui a reçu le prix Louis-Guilloux 2006, le prix Montalembert du premier roman de femme 2006, le prix René-Fallet 2006, Prix Bernard-Palissy 2006 et celui de l’excellence camerounaise 2007. En 2006, Contours du jour qui vient a été lauréat du prix Goncourt des lycéens.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter