Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 THOMAS Jacqueline M.C., BAHUCHET Serge - Encyclopédie des pygmées Aka - Livre I. Les pygmées Aka, fasc. 3: La société

Plus de vues

  •  THOMAS Jacqueline M.C., BAHUCHET Serge - Encyclopédie des pygmées Aka - Livre I. Les pygmées Aka, fasc. 3: La société

THOMAS Jacqueline M.C., BAHUCHET Serge

Encyclopédie des pygmées Aka - Livre I. Les pygmées Aka, fasc. 3: La société

SELAF - Peeters - Paris - Louvain - 1991
ISBN: 9782877230407
(Encyclopédie des pygmées Aka - TO 50.1.3 - SELAF 330)
244 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 25,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X35772 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
25,00 €
Chez Abebooks

 Cet ouvrage s'inscrit dans une suite de travaux consacrés aux populations forestières d'Afrique Centrale et, parmi elles, plus particulièrement aux Pygmées Aka. Il constitue pour cette ethnie la première partie d'une étude pluridisciplinaire centrée sur l'approche linguistique des différents aspects de la réalité sociale. Dans cette perspective, la langue se situe à la fois comme un aspect de cette réalité sociale et comme le thesaurus et le véhicule de celle-ci. L'ouvrage résulte de la coopération d'un groupe de travail officiellement constitué depuis 1977, mais dont les activités coordonnées de plus ou moins près remontent à 1971. Il rassemble les connaissances acquises sur cette population pygmée et sur son milieu naturel et humain par des chercheurs de différentes disciplines : linguistique, ethnologie, ethnolinguistique, ethno-sciences (ethnobotanique, ethnozoologie, ethnomédecine et ethnopharmacologie), écologie, ethnomusicologie.

     Le premier livre comporte une substantielle introduction ethnologique et linguistique ainsi qu'une réflexion sur la problématique du dictionnaire et une initiation à sa pratique. Le deuxième livre, le dictionnaire aka-français, compte environ dix mille entrées largement illustrées, linguistiquement, ethnologiquement, dans le domaine naturaliste et graphiquement. L'ensemble de l'ouvrage comprend une troisième partie, le lexique français-aka, et une quatrième partie thématique.
     L'intérêt de l'étude de cette population réside dans le caractère très particulier de sa situation linguistique, sociale et politique. Cette ethnie parle une langue qui aujourd'hui lui est propre, bien que manifestement empruntée à un moment de son histoire à un groupe de Grands Noirs (bantu C 10), mais les conditions de relations avec son voisinage modifient constamment sa situation linguistique.
     Chasseurs-collecteurs, ils ont une parfaite connaissance de leur milieu forestier auquel ils présentent, de toutes les populations forestières locales, la plus harmonieuse adaptation. Cependant, ces “maîtres de la forêt”, reconnus comme tels par tous, n'auraient pas de vocabulaire propre de leur domaine, si l'on en croit leur appartenance linguistique. L'origine non forestière des populations environnantes, auxquelles ils devraient leur nomenclature, rend cette hypothèse inconcevable. L'examen comparatif de leur vocabulaire éclaire la question d'un jour différent.
     De nos jours leur forêt, de plus en plus dévastée par une exploitation abusive, ne leur offre plus qu'un aléatoire et précaire refuge. Les relations d'échange assez égalitaires qu'ils entretenaient depuis des temps immémoriaux avec les Grands Noirs se sont récemment modifiées à leur désavantage. Engagés malgré eux dans un processus socio-économique contraignant, ils s'acheminent rapidement vers un statut de sous-prolétariat exploité et déconsidéré.
     Ils restent pourtant les ultimes témoins d'une des dernières civilisations où l'homme sait exploiter la nature pour en vivre, sans la détruire.
 
English Summary  toplan
This work is part of a series of monographs concerning the jungle populations of Central Africa, and in particular, the Pygmies. It is the first volume resulting from an interdisciplinary project based on a linguistic approach to the various aspects of Aka society. Language is here treated simultaneously as an aspect of the culture and as its "thesaurus" and vehicle. This work is the result of a cooperative effort by a group whose official existence dates from 1977, but which has been carrying on informally coordinated activities since 1971. It contains the results of research on the Aka Pygmies and their natural and human environment, conducted by representatives of several disciplines : linguistics, ethnology, ethnolinguistics, ethnosciences (ethnobotany, ethnozoology, ethnomedicine and ethnopharmacology), ecology and ethnomusicology.
The first volume contains a lengthy ethnological and linguistic introduction, a theoretical discussion of the dictionary and a practical initiation to its use. The first part of the dictionary itself contains about 10,000 Aka-French entries and a large number of linguistic, ethnological, naturalistic and graphic illustrations. The dictionary as a whole will also include a French-Aka section, a presentation by subject matter and a classification by category. 
The Aka Pygmies are interesting from the linguistic, social and political standpoints : they have their own language, although it has evidently been borrowed from a Tall Black (Bantu C 10) population. Their relations with their surroundings nevertheless produce constant changes in their linguistic situation. 
They are hunters and food gatherers and have a perfect knowledge of their jungle environment, to which they are undoubtedly better adapted than any of the other local populations. Although generally recognized as "masters of the jungle", they might be assumed to lack a vocabulary referring to their environment, on the basis of the genetic classification of their language. The Bantus, to whom the Akas owe their language, are not, in fact, jungle populations. A comparative study of their vocabulary sheds a different light on this question. 
The jungle, devastated by intensifying exploitation, now provides no more than an occasional and precarious refuge for the Akas. The balanced nature of their longstanding relations of exchange with the Tall Blacks has recently been modified, to their disadvantage. They have unwillingly become enmeshed in a process of socio-economic change and are rapidly tending toward the status of an exploited and disdained lumpen. 
They nevertheless constitute one of the last surviving civilizations capable of living on their natural environment without destroing it.

 Les Aka sont un peuple de pygmées nomades, qualifiés de chassurs-cueilleurs, vivant principalement dans le Sud de la République centrafricaine mais également dans le nord de la  RD Congo.

L'encyclopédie des pygmées Aka constitue une somme de savoirs pluridisciplinaires centrée sur l'approche linguistique des différents aspects de la vie sociale de cette communauté de chasseurs-collecteurs. 15 volumes sont déjà parus (sur 17 prévus) répartis en 4 grandes parties (ou livres):

Premier Livre : Les Pygmées aka (4 fascicules) : Introduction à l'encyclopédie, Le monde des Aka, La société, La langue.

Deuxième Livre : Dictionnaire ethnographique aka-français (11 fascicules)

Troisième Livre : Lexique alphabétique français-aka (1 fascicule)

Quatrième Livre : Lexique thématique - Milieu naturel, Milieu intérieur et relationnel, Société, Techniques (1 fascicule)