Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
SONY LABOU TANSI, MAGNIER Bernard - Qui a mangé madame d'Avoine Berghota, suivi d'un entretien de l'auteur avec Bernard Magnier

Plus de vues

  • SONY LABOU TANSI, MAGNIER Bernard - Qui a mangé madame d'Avoine Berghota, suivi d'un entretien de l'auteur avec Bernard Magnier

SONY LABOU TANSI, MAGNIER Bernard

Qui a mangé madame d'Avoine Berghota, suivi d'un entretien de l'auteur avec Bernard Magnier

Lansman - Carnières (Belgique) - 2014
ISBN: 9782807100114
(Théâtre à vif)
100 p. - 21 x 13 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 12,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X63641 livre neuf, broché 5 à 8 jours
12,00 €
Chez Priceminister
D'un morceau d'un pays tropical imaginaire, et par tous les miracles de la technologie financière, Walante, un métis de souche anglaise, crée une république sans parti, sans gouvernement et sans autre loi que la sienne.
Il décrète notamment que "les hommes seront démis de leurs fonctions en tant que peuple" et "prend pour métier d'abrutir ses semblables, sans distinction de race, de sexe ou de croyance".
Pour se persuader de sa toute puissance, il bannit toute autre présence mâle que la sienne et celle des Inséminateurs de la Patrie par lui nommés.
Il coupe l'île de tout contact extérieur et y fait régner la terreur de la médiocrité et du silence...
 
Né en 1947 au "Congo belge", Sony Labou Tansi, auteur de romans publiés au Seuil et fondateur de la compagnie Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville, a réussi à s'imposer comme l'un des leaders d'une nouvelle génération d'auteurs dramatiques francophones d'Afrique noire. Il est décédé en 1995, laissant une oeuvre originale, poétique et militante.
 
Le texte est suivi de propos de l'auteur recueillis par Bernard Magnier entre 1984 et 1988
Pour 6 comédiens et 6 comédiennes.
Le premier livre publié chez Lansman Editeur en novembre 1989 réédité 25 ans après, date pour date. Il reprend non seulement le texte original mais aussi une série de propos de l'auteur que le journaliste (et ami) Bernard Magnier a récolté entre 1984 et 1989
Marcel Ntsoni ou Sony (plus connu sous son nom de plume de Sony Labou Tansi) est né en 1947 à Kimwenza en RD Congo; il meurt en 1995 à Brazzaville qu Congo Brazza marquant par le lieu de ces deux événements son appartenance aux deux Congos. Passé par l'Ecole Normale Supérieure d'Afrique Centrale il enseignera le français et l'anglais au Congo Brazza où il passera l'essentiel de sa vie et sera même un temps élu député avant de se voir, en 1994, radié de la fonction publique, passeport confisqué du fait de son opposition au président Lissouba. Romancier, poète et dramaturge, il est l’auteur de six romans, dont Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez qui est disponible en Points, et d’une douzaine de pièces de théâtre. La Vie et demie est son roman le plus célèbre.
Faute de soins, il meurt du sida en juin 1995 quelques jours après son épouse atteinte de la même maladie.