Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 NDAYWEL è NZIEM Isidore, MABIALA MANTUBA-NGOMA Pamphile (sous la direction de) - Le Congo belge dans la première guerre mondiale (1914-1918)

Plus de vues

  •  NDAYWEL è NZIEM Isidore, MABIALA MANTUBA-NGOMA Pamphile (sous la direction de) - Le Congo belge dans la première guerre mondiale (1914-1918)

NDAYWEL è NZIEM Isidore, MABIALA MANTUBA-NGOMA Pamphile (sous la direction de)

Le Congo belge dans la première guerre mondiale (1914-1918)

L'Harmattan RDC - Paris - Kinshasa - 2015
ISBN: 9782343075549
358 p. - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 37,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68058 livre neuf, broché 5 à 8 jours
37,00 €
Chez Abebooks

 L'histoire congolaise de la Première Guerre mondiale existe. Les contributions, belges et congolaises, qui font l'objet du présent volume l'affirment et la démontrent. Dès que la Belgique, la métropole du Congo, avait vécu la violation de sa neutralité par l'Allemagne, le Congo belge n'est pas resté longtemps dans le doute. L'Allemagne elle-même se chargea de lui faire part de sa détermination à ignorer toute posture de neutralité, quelle qu'elle soit. Elle ouvrit les hostilités contre lui, sur l'espace du lac Kivu puis au lac Tanganyika. La Force Publique, l'armée du Congo belge, allait entrer dans l'action. La guerre exclusivement européenne devint une guerre mondiale, impliquant en Afrique, les colonies allemandes et celles des alliés. Devant cette réalité macabre, les quelques membres de la diaspora congolaise en Belgique ne restèrent pas indifférents. Ils se firent enrôler comme Volontaires pour barrer la route aux envahisseurs allemands et participer eux aussi à la libération de la métropole. Certains, parmi eux, comme Panda Farnana, firent la triste expérience des prisons allemandes. Bref, l'effort de guerre congolais, en additionnant les multiples fronts où il s'est déployé, aurait été du même ordre de grandeur que celui de l'armée belge ! C'est Lucas Catherine qui l'affirme. N'empêche que la RDC soit, aujourd'hui, marginalisée dans les agendas de commémoration du centenaire de la Grande Guerre. Simple oubli ?

Sommaire:

I - LA GRANDE GUERRE ET LES CONGOLAIS EN AFRIQUE ET EN EUROPE
- Elikia M'Bokolo / Les enjeux africains de la grande guerre
- Pamphile Mabiala Mantuba-Ngoma / La force publique du Congo belge en question
- L'engagement de la force publique dans la première guerre mondiale (1914-1918)
- La grande guerre et la campagne camerounaise de la force publique (septembre 1914- avril 1916)
- La force publique du Congo belge et la guerre contre les allemands en Afrique (1914-1918)
- Les attaques allemandes et incursions tutsi : le Kivu dans la grande guerre (septembre 1914 à mai 1915)
- La mobilisation de la main-d'oeuvre pour la grande guerre
- Les trente-deux soldats congolais en Belgique pendant la grande guerre : du Congo à l'Yser.

II - LES CONSEQUENCES DE LA GRANDE GUERRE : FAITS ET MEMOIRES
- Tranchées en Afrique : l'effort des congolais pendant la première guerre mondiale
- L'église catholique et la grande guerre 1914-1918
- La province de l'équateur et la grande guerre
- Les militaires congolais décorés de la première guerre mondiale : des modèles de patriotisme
- Les noms des rues et la mémoire de la grande guerre à Kinshasa-la-vieille
- Les souvenirs de la grande guerre à Lubumbashi
- La mémoire de la grande guerre dans la chanson scolaire coloniale

III LES DOCUMENTS DU COLLOQUE
- Discours de bienvenue du Président du Comité Organisateur, Le Prof Isidore Ndaywel è Nziem
- Discours de circonstance de Son Excellence Michel Lastschenko, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi des Belges
- Rapport général du colloque
- Les congolais et la première guerre mondiale 1914-1918
- Statuts révises de la société des historiens congolais (Sohico).


Tranchées en Afrique : l'effort des congolais pendant la première guerre mondiale
L'église catholique et la grande guerre 1914-1918
La province de l'Equateur et la grande guerre
- Isidore Ndaywel è Nziem, président de la Société des historiens congolais, est professeur ordinaire au département des sciences historiques de l’université de Kinshasa, membre correspondant de l’Académie royale des sciences d’outre-mer à Bruxelles et chercheur au centre des mondes africains de l’université Paris I – la Sorbonne à Paris. Il est, sans conteste, une référence incontournable en matière d’Histoire du Congo.