Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LESSING Doris - La terroriste

Plus de vues

  •  LESSING Doris - La terroriste

LESSING Doris

La terroriste

Albin Michel - Paris - 1986
ISBN: 9782226027801
407 p., trad. de l'anglais par Marianne Véron - 14,5 x 22,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X4678 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,05 €
Chez Amazon

 Parmi les grands romanciers contemporains, Doris Lessing est l'un de ceux qui ont su le mieux rester à l'écoute de notre époque et des problèmes sociopolitiques de celle-ci. Avec La Terroriste, elle met en scène de nouveaux « enfants de la violence », non plus révolutionnaires cyniques de l'Afrique australe, mais apprentis sorciers paumés, squattant une vieille maison de la banlieue londonnienne.

Doris Lessing établit le constat d'échec d'une jeunesse déboussolée, généreuse dans ses motivations mais embrigadée dans le pire, faute d'une authentique raison de vivre. Le terroriste « amateur » est ici le symptôme d'une maladie de la civilisation moderne, de l'injustice sociale, des aberrations de la politique, du vide métaphysique.
Malicieusement, Doris Lessing a construit toute l'action de son livre autour du portrait en pied d'un personnage féminin, Alice, aussi peu fait pour le terrorisme qu'une bonne sœur pour le mariage. Alice, qui ne cesse de bouffer du bourgeois, l'insulte aux lèvres, est en vérité une jeune femme passionnée et tendre, une maîtresse de maison modèle. Son amateurisme et celui de son groupe déboucheront pourtant, après de nombreux rebondissements et péripéties, sur la violence et la tragédie.
La Terroriste :un roman puissant et mouvementé, au comique volontiers grinçant. Une autre superbe réussite de l'auteur du Carnet d'or.
Doris Lessing (1919-2013) est une écrivaine britannique née en Perse et qui a vécu une grande partie de son enfance au Zimbabwe. Devenue célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse (1950), elle est aussitôt apparue comme un écrivain engagé aux idées libérales.

Elle est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages, d'inspiration fortement autobiographique et fortement marqués par son expérience africaine, parmi lesquels le célèbre Carnet d'or (Prix Médicis étranger) mais aussi Mémoire d'une survivante, Les Carnets de James Sommers et La Cité Promise. Doris Lessing a reçu le Prix Nobel de littérature en 2007.