Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 AGERON Charles-Robert, MICHEL Marc, (sous la direction de) - Afrique noire française. L'heure des indépendances

Plus de vues

  •  AGERON Charles-Robert, MICHEL Marc, (sous la direction de) - Afrique noire française. L'heure des indépendances

AGERON Charles-Robert, MICHEL Marc, (sous la direction de)

Afrique noire française. L'heure des indépendances

Editions du CNRS - Paris - 2010
ISBN: 9782271070524
(Histoire poche)
797 p. - 12,1 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45913 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
9,70 €
Chez Amazon
65585 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
5,60 €
Chez Priceminister

 Indépendance. Mot longtemps tabou dans les milieux coloniaux français. Mot devenu réalité pour les pays d’Afrique noire au tournant des années 1960, sous l’impulsion du général de Gaulle et des forces autochtones qui, par le biais des relais locaux – partis fédéraux, mouvements associatifs, corporatifs, de jeunesse, élites politiques – ont contribué à cristalliser le désir d’émancipation. Voici la somme exhaustive sur l’accession de ces quinze Etats d’Afrique à la souveraineté nationale. Comment Léon Mba a-t-il conduit le Gabon à l’indépendance ? Le nationalisme congolais était-il uniquement dirigé contre la France ? Quelle fut la stratégie de Philibert Tsiranana, élu premier président de la République autonome malgache en 1960 ? Comment expliquer l’échec de la Communauté française, créée par de Gaulle en 1958 ? Pourquoi la Coopération s’est-elle ensuite finalement révélée une politique d’avenir ? En répondant à ces questions, et à beaucoup d’autres, les contributeurs de ce livre nous montrent que les indépendances ont entraîné non seulement une mutation des relations entre la France et ses anciennes colonies, mais aussi des transformations dans les relations franco-britanniques et une redéfinition des rapports internationaux en Afrique même. Alors que les images de violence et de tragédie sont encore trop souvent liées à la décolonisation, ce panorama sans équivalent nous rappelle que le « soleil des indépendances » ne se lève pas nécessairement sur des champs de ruines.

Sommaire:
- François Bedarida / Préface.

Première partie: La marche aux indépendances : le rôle des forces intérieures
- Thierno M. Bah / Rapport général,
- G. Wesley Johnson / Les élites au Sénégal pendant la période d'indépendance,
- Thierno M. Bah / Les étudiants de l'Afrique noire et la marche à l'indépendance,
- Myron Echenberg / Promotion africaine: The africanization of military officers in French West-Africa 1945-1960,
- Catherine Coquery-Vidrovitch / Gestion urbaine et décolonisation en Afrique noire française,
- Odile Goerg / Le mouvement associatif et le processus des indépendances en AOF,
- Hélène d'Almeida-Topor / Le mouvement coopératif en Afrique noire: une solution économique pour l'indépendance ?
- Danièle Domergue-Cloarec / Le soutien de l'UDSR et de la SFIO aux partis politiques d'Afrique occidentale française (1951-1958),
- Jean Suret-Canale - L'indépendance de la Guinée : le rôle des forces intérieures,
- Joseph-Roger de Benoist / L'évolution des partis fédéraux (RDA, PRA, PFA) vers l'indépendance (1957-1960),
- Régine Goutalier / La passation des pouvoirs dans la Communauté: 1958-1960. Témoignages,
- Denise Bouche - Passage de l'autorité de l'administrateur français au militant africain.

Deuxième partie: La France et les indépendances africaines
- Paul Isoart / Rapport général,
- Christian Bidegaray / Le tabou de l'indépendance dans les débats constituants sur les pays de l'outre-mer français: 1945-1958,
- Paul Isoart / Le conseil exécutif de la Communauté,
- Charles-Robert Ageron / Les États africains de la Communauté et la guerre d'Algérie (1958-1960),
- Jacques Basso / Les accords de coopération entre la France et les États africains francophones : leurs relations et leurs conséquences au regard des indépendances africaines (1960-1970),
- Florence Bernault-Boswell / Le rôle des milieux coloniaux dans la décolonisation du Gabon et du Congo-Brazzaville (1945-1964),
- Roger Pasquier / Les milieux d'affaires face à la décolonisation (1956-1960) d'après quelques publications,
- Jacques Valette / L'AEF : le cas du Congo (1958-1960),
- Jacques Binoche / Les indépendances africaines devant le Parlement français.

Troisième partie: Les indépendances vues d'Afrique
- Elikia M'Bokolo / Rapport général,
- Elisée Soumonni / Aspects des mouvements nationalistes en pays yoruba (Bénin et Nigeria) de la conquête coloniale à l'indépendance,
- Bernard Charles / Le rôle de la violence dans la mise en place des pouvoirs en Guinée (1954-58),
- Annie Bart / La presse d'Afrique noire et le périple du général de Gaulle en août 1958,
- Georges Y. Madiega / Les partis politiques et la question des fédérations en Haute-Volta (Burkina Faso),
- Paule Brasseur / L'éclatement de la Fédération du Mali (19-20 août 1960),
- Martin Z. N'jeuma / L'« idée de Cameroun » dans l'indépendance du Cameroun (1959-1961),
- Zan Semi-Bi / De la Communauté institutionnelle à la Communauté contractuelle: résultats limités d'un grand dessein politique,
- Bernard Lanne / L'indépendance du Tchad
- Fernand Wibau / Témoignage.

Quatrième partie: L'environnement international
- René Girault / Rapport général Les indépendances des pays d'Afrique noire dans les relations internationales,
- David Birmingham / NKrumah and African Independence,
- David K. Fieldhouse / British Merchants and French Decolonization. UAC in Francophone Africa: 1945-1960,
- Marc Michel / L'Afrique noire, la France et la Grande-Bretagne en 1958 : l'accélération des indépendances et la sauvegarde des « French and English connections »,
- Guy Pervillé / Le panafricanisme du FLN algérien,
- David E. Gardinier / France's African Policy (1956-1960) as seen in the American Press,
- Pierre Mélandri / Les États-Unis et les indépendances africaines,
- Jean-Claude Allain / La France et l'admission de la Guinée-Conakry à l'ONU (1958).

Cinquième partie: L'océan indien et l'indépendance de Madagascar
- Yvan Paillard / Rapport général,
- Lucile Rabearimanana / Les Tananariviens foce à la proclamation de l'indépendance de Madagascar (26 juin-31 juillet 1960),
- Raymond Delval / La formation des cadres de la République malgache à l'Institut des hautes études d'outre-mer (1958-1960),
- Hubert Gerbeau et Edmond Maestri / Colonie décolonisée et « colonie colonisatrice » : les échos de l'indépendance de Madagascar à la Réunion,
- Jacques Rabemananjara (ancien vice-président du gouvernement de Madagascar) / Témoignage,
- Colette Dubois / L'onde des indépendances sur l'évolution politique du territoire de la Côte française des Somalis (1958-1967).

Sixième partie: Réflexions et comparaisons
- Elisée Soumonni / Rapport général,
- John D. Hargreaves / Indépendance ou égalité ? Un dilemme de la décolonisation,
- Iba Der thiam / Histoire de la revendication d'indépendance,
- Christophe Wondii / Symbolismes culturels traditionnels et indépendances africaines,
- Charles-Robert Ageron / De Gaulle et les indépendances des États d'Afrique noire et de Madagascar.

- Marc Michel / Conclusions générales
- Annexes
- Charles-Robert Ageron, historien, fut l'un des grands spécialistes de l'Algérie coloniale (1923-2008).
- Marc Michel, historien, professeur émérite de l'université de Provence, spécialiste de l'histoire de l'Afrique, de l'histoire coloniale et de la décolonisation. Il est l'auteur, entre autres, d'Essai sur la colonisation positive, Affrontements et accommodements en Afrique noire, 1830-1930, Perrin, 2010.