Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 RABEARIVELO Jean-Joseph - Œuvres complètes. Tome I: Le Diariste (Les Calepins bleus), L'Epistolier, Le moraliste

Plus de vues

  •  RABEARIVELO Jean-Joseph - Œuvres complètes. Tome I: Le Diariste (Les Calepins bleus), L'Epistolier, Le moraliste

RABEARIVELO Jean-Joseph

Œuvres complètes. Tome I: Le Diariste (Les Calepins bleus), L'Epistolier, Le moraliste. Edition critique coordonnée par Serge Meitinger, Liliane Ramarosoa et Claire Riffard.

CNRS Editions - Paris - 2010
ISBN: 9782271070555
(Planète libre)
1273 p. - 17,1 x 24,3 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 35,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X46162 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
27,99 €
Chez Amazon
X67789 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
12,25 €
Chez Priceminister

 Imaginez en ce début de XXe siècle un jeune « indigène » d’une île soumise à la prestigieuse culture française et se découvrant le don d’écrire. Jean-Joseph Rabearivelo (1903-1937) se veut le « contemporain capital » de sa nation. Déclinée en formes multiples, son oeuvre s’inscrit dans la confluence périlleuse des sources natales et du médium étranger choisi. La lecture de son journal, les Calepins bleus, de sa correspondance et d’autres textes autobiographiques révèle l’âpre et parfois capiteuse nudité de cette quête, vécue jusqu’au suicide, dans le flux des jours écrits avec la constante exigence de l’artiste.

Sommaire:
LE DIARISTE
- Les Calepins bleus, Témoins secrets (1933-1937)
- Appendice : Une vie

L'EPISTOLIER
- Lettre de JJR (1920-1937)

LE MORALISTE
- Le bijou rose et noir
- D'une belluaire.
Jean-Joseph Rabearivelo, né probablement en 1901, s'est donné la mort en 1937, au terme d'une brève existence passionnée de littérature. Il a exploré les voies d'une poésie moderne en langue malgache et, après quelques recueils d'inspiration classique, il a inventé, en français, une très subtile " poétique de la traduction "