Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DE HEUSCH Luc  - Pouvoir et religion. Pour réconcilier l'Histoire et l'anthropologie

Plus de vues

  •  DE HEUSCH Luc  - Pouvoir et religion. Pour réconcilier l'Histoire et l'anthropologie

DE HEUSCH Luc

Pouvoir et religion. Pour réconcilier l'Histoire et l'anthropologie

Editions de la Maison des Sciences de l'homme - CNRS Editions - Paris - 2009
ISBN: 9782735112494
(Chemins de l'ethnologie)
216 p., index, bibliogr. - 15 x 23 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43440 livre neuf, broché 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Amazon

 Luc de Heusch examine les rapports entre l'anthropologie et la discipline baptisée Histoire. À titre d'essai, inaugurant une voie originale, il analyse ici du point de vue structural les relations permanentes et changeantes que le pouvoir entretient avec la religion.

L'anthropologie sociale et culturelle (plus connue en France sous le nom d'ethnologie), considérée à tort comme une science coloniale périmée, nous livre une institution caractéristique des sociétés centralisées dépourvues d'écriture : la chefferie ou la royauté sacrée. L'auteur la décrypte comme structure symbolique arrachant le pouvoir au seul contrôle de la parenté.
Elle transforme un homme, détenteur du pouvoir suprême, en une espèce de fétiche vivant, condamné à mort à plus ou moins brève échéance.
L'Histoire, de son côté, a souvent affaire à une institution politicoreligieuse qui confère à un homme projeté au sommet du pouvoir un statut quasi divinisé. Le monothéisme s'est emparé de cette vision ; il fait du roi un prêtre d'une espèce particulière. Luc de Heusch analyse les avatars de ce continuum qui rend compte du devenir politique. Il prend le parti de Hobbes contre Rousseau et constate que la démocratie en tant que Léviathan a bien du chemin à parcourir avant d'être désacralisée.
Sommaire:
Introduction
Chapitre I : Des structures élémentaires de la parenté aux empires
Chapitre II : Pour en revenir à l'Histoire
Chapitre III : Mythe et ethnohistoire (à propos du Rwanda)
Chapitre IV : Histoire et mythe (le culte de Ryangombe dans l'aire interlacustre)
Chapitre V : Les transformations historiques dans l'espace (les complexes Kukuya-Tio et Lele-Kuba)
Chapitre VI : L'énigme du roi-chasseur et du roi-jumeau (structure de la royauté sacrée dans les peuples sans écriture)
Annexe au chapitre VI : La royauté chez les Luba et les Lunda (réponse à Manuela Palmeirim)
Chapitre VII : Petite histoire de la royauté d'ordre divin
Chapitre VIII : Origine et destin du monothéisme
Chapitre IX : Le contrat social : Rousseau contre Hobbes
Ethnologue, écrivain, cinéaste, professeur émérite à l'Université libre de Bruxelles, ancien directeur d'études associé de l'École pratique des hautes études (Paris), Luc de Heusch a publié de nombreux ouvrages ethnologiques, dont trois volumes consacrés aux mythes et rites bantous. Il est également l'auteur de Ceci n'est pas la Belgique, une série d'essais sur divers artistes : James Ensor, Michel de Ghelderode, René Magritte, Pierre Alechinsky, Christian Dotremont, à la plupart desquels il a par ailleurs consacré un film. Sa passion pour l'art ne s'est jamais démentie. Il a été membre du groupe Cobra. Il est membre de l'Académie de Belgique.