Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DONGALA Emmanuel - Johnny chien méchant. Texte intégral. Lecture suivie et dirigée

Plus de vues

  •  DONGALA Emmanuel - Johnny chien méchant. Texte intégral. Lecture suivie et dirigée

DONGALA Emmanuel

Johnny chien méchant. Texte intégral. Lecture suivie et dirigée

Edicef - Vanves - 2011
ISBN: 9782753102644
(Littérafrique)
212 p. - 18 x 13 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 5,10 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X50124 livre neuf, broché 5 à 8 jours
5,10 €
Chez Amazon

 Dans cette collection, pour chaque titre:

- Le texte intégral de l'œuvre,
- Une biographie présentant l'auteur dans son époqie,
- Au fil du texte, un questionnement complet pour comprendre l'œuvre et des activités pour aller plus loin,
- En fin d'ouvrage, un groupement de textes.
 
Fin des années 90, Le Congo n'en finit pas de sombrer dans le chaos de la guerre. Johnny, adolescent désorienté et sans éducation, est enrôlé dans une milice sanguinaire. Laokolé, jeune lycéenne, s'apprête à passer son bac.
 
Deux adolescents de seize ans à qui l'on a volé leur enfance. Leurs destins croisés nous donnent un éclairage cru sur les réalités de la guerre. Jusqu'au jour où la route de Johnny croise celle de Laokolé…

A partir de 15 ans 

Dans le chaos d'une guerre civile avec déplacements massifs de populations, colonnes de réfugiés sur les routes et le lot habituel d'accompagnateurs plus ou moins bienveillants (organisations humanitaires, journalistes, coopérants qu'il faut évacuer, etc.), deux adolescents racontent ce qu'ils vivent. L'un, un jeune garçon (Johnny, qui prendra plusieurs noms de guerre dont celui de Chien méchant) est membre d'une milice. Il tue, viole, pille et assume crânement (et avec naïveté) comme d'autres enfants-soldats le rôle de bourreau, ne comprenant pas que lui aussi est une victime, même dans des situations cocasses. L'autre est une jeune fille (Laokole), qui se sait victime mais regarde les choses avec lucidité, avec distance et même une certaine philosophie malgré tout ce qu'elle vit.

Le récit est conduit à deux voix, comme une fugue où les deux "héros" racontent les mêmes événements, chacun avec son regard, vivent parfois les mêmes événements dans un même espace physique, sans se croiser, s'éloignent, se rapprochent, se suivent et se poursuivent, jusqu'à la scène finale de la confrontation où ils se retrouvent enfin face à face.
Emmanuel Dongala est né en 1941, de père congolais et de mère centrafricaine. Il est aujourd'hui professeur de chimie à Simon's Rock College dans le Massachusetts, et professeur de littérature africaine francophone à Bard College, dans l'État de New-York.