Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 FOUCAULD Charles de, CALASSANTI-MOTYLINSKI A. de - Textes touaregs en prose (reliure toile sous emboîtage)

Plus de vues

  •  FOUCAULD Charles de, CALASSANTI-MOTYLINSKI A. de - Textes touaregs en prose (reliure toile sous emboîtage)
  •  FOUCAULD Charles de, CALASSANTI-MOTYLINSKI A. de - Textes touaregs en prose (broché)

FOUCAULD Charles de, CALASSANTI-MOTYLINSKI A. de

Textes touaregs en prose. Edition Critique avec traduction par Salem Chaker, Hélène Claudot, Marceau Gast.

Edisud - Aix-en-Provence - 1984
360 p., ill. - 17 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68935 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
8,00 €
Chez Priceminister
X54083 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
22,00 €
Chez Abebooks

 

Corpus de textes (texte en tamacheq et traduction française à la suite) constituant une fresque extraordinaire de la société touarègue et de son milieu à l'aube de la pénétration coloniale. Ces textes ont été recueillis à partir de 1906 avec pour informateur principal Ba-Hammu, secrétaire de l'Aménokal Musa ag Amastan. La première édition de ces textes date de 1922. Cette nouvelle édition est entièrement retranscrite et comprend de très nombreuses notes et des présentations et commentaires. En sont exclues les Poèsies touarègues qui figuraient dans l'édition de 1922. Au total un superbe livre

- Charles de Foucauld (1858-1916) est né à Strasbourg, études au lycée de Nancy, puis Saint-Cyr et Saumur (sans y briller particulièrement sauf ar son indiscipline). Envoyé en Algérie en 1881 il y participe aux campagnes militaires dans le sud-oranais. Découverte du désert et de l'Islam; Foucauld quitte l'armée et décide d'organiser un grand voyage au Maroc, déguisé en marchand juif et accompagné par le rabbin Mardochée (3000 km parcourus, plus de 2000 km d'itinéraires nouveaux relevés et une masse enorme d'informations recueillies). Reçoit la médaille d'or de la Société de géographie en 1885. Il voyage en 1885-86 dans les oasis du sud algérien et se lie d'amitié avec des officiers méharistes. Entre dans les ordres en 1887 et s'installe en 1901 à Beni Abbès. Renoue avec Laperrine qu'il a connu à Saint-Cyr et Saumur et participe en 1904 à une tournée de pacification dans les tribus touarègues (avec Laperrine et Nieger). En 1905 se joint à la misson Etiennet (étude du tracé d'un télégraphe transsaharien) et l'amenokal Moussa Ag Amastane ayant promis de protéger le "chrétien", ce dernier s'établit à Tamanrasset . Il établira bientôt un ermitage en altitude au sommet de l'Assekrem (2700 m). Il y travaillera (apostolat et études scientifiques) pendant 10 ans et sera assassiné par un parti touareg en 1916.

- Gustave-Adolphe de Calassanti Motylinski (1854-1907) originaire de Mascara est interprète dans l'armée d'Afrique à compter de 1875; il possède parfaitement arabe et berbère. Séjourne 6 ans au Mzab et effectue de nombreuses missions dans le sud-tunisien et la Tripolitaine. En 1906 visite le massif du Hoggar s'intéressant à l'archéologie, aux langues et à l'organisation sociale des Touareg.