Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LAMAZOU Titouan - Carnets de voyage, 2. Les artistes voyageurs

Plus de vues

  •  LAMAZOU Titouan - Carnets de voyage, 2. Les artistes voyageurs

LAMAZOU Titouan

Carnets de voyage, 2. Les artistes voyageurs. Mali, Haïti, Colombie, Russie, Bali

Gallimard - Paris - 2000
ISBN: 9782742407231
196 p. , ill. couleur - 28 x 38 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 49,90 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42927 livre neuf, broché 5 à 8 jours
49,90 €
Chez Amazon

 Titouan Lamazou nous invite dans ce second album à partager ses rencontres avec des artistes d'expressions et d'horizons contrastés : les peintres Sergine André et Jean-Gérard Merveille en Haïti, les photographes Malick Sidibé et Seydou Keita à Bamako, l'écrivain Alvaro Mutis sous les remparts de Cartagène des Indes en Colombie, le cinéaste Andreï Ujika à la Cité des Étoiles, près de Moscou, la princesse Agung Sri, danseuse balinaise...Autant d'échanges vifs et féconds, de scènes aussitôt croquées, d'instants poétiques arrachés au fracas du temps qui passe. Gouaches, dessins, collages, montages photographiques et récits s'associent en une vaste fresque qui raconte l'ailleurs.

Croquis et dessins pris autour des voyages de Titouan Lamazou. Mali, Haïti, Colombie, Russie, Bali. A Bamako Koura il rencontre les photographes maliens Malick Sidibé et Seydou Keita

Titouan Lamazou, né en 1955 à Casablanca, est très tôt attiré par l'art. Après un passage aux Beaux-arts, il prend le large à 18 ans. C'est grâce à ses voyages que Titouan Lamazou réalise ses premiers ouvrages en 1982. Sa rencontre avec Tabarly le conduit à poursuivre son parcours maritime jusqu'à la victoire dans le premier Vendée Globe et au titre de champion du
monde de course au large en 1991. Au long de ces années, Titouan Lamazou continue à affiner sa pratique artistique. Ses périples font l'objet de nombreux ouvrages, dessins et peintures, jusqu'à la photographie qui, au début des années 2000, prend une place prépondérante dans sa démarche. En 2007 «Zoé-Zoé, Femmes du monde» au Musée de l'Homme à Paris, rend compte de l'entreprise audacieuse menée pendant 6 ans autour du monde par Titouan Lamazou à travers des centaines de portraits de femmes. Peinture et photographies sont ses modes d'expression privilégiés avec lequel il continue à dresser un état des lieux subjectif de ce monde.
Peintre officiel de la Marine, il a été également nommé en 2003 « Artiste de l'UNESCO pour la Paix » en reconnaissance de son engagement personnel et en qualité de peintre, d'écrivain et de photographe en faveur de la promotion des femmes et de l'affirmation de leurs droits.