Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GUEHENNO Jean - La France et les noirs

Plus de vues

  •  GUEHENNO Jean - La France et les noirs

GUEHENNO Jean

La France et les noirs

Gallimard - NRF - Paris - 1954
(Blanche)
142 p. - 11,8 x 18,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69915 livre d'occasion, exemplaire de l'édition originale l'un des 35 exemplaires sur vélin pur fil, seul tirage sur grand papier 5 à 8 jours
100,00 €
Chez Abebooks
X53155 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
9,90 €
Chez Abebooks

 Jean Guéhenno, l'année passée, avait publié le récit d'un premier voyage en Afrique noire, en A. É. F. Un second voyage le conduit en A. O. F. C'est la matière de ce livre, tout spontané. «S'il s'y trouve un ordre», dit Jean Guéhenno, «que ce soit celui de ma passion même et puisse-t-il convaincre au moins mon lecteur qu'il y a là une question qui le concerne et dont il n'a plus le droit ni les moyens d'ailleurs de se désintéresser. Lui ou ses enfants auront sûrement à la régler dans la paix ou dans la guerre.» 

De Dakar à Ouagadougou, en passant par Rufisque, Bamako, Bobo-Dioulasso, etc., Jean Guéhenno a observé les rapports des Noirs avec les Français. Sans méconnaître les réalisations matérielles ni l'influence intellectuelle ou morale que nous avons exercée, il relève, hélas! en trop d'endroits l'égoïsme, le mépris, la défiance, l'aversion que se manifestent réciproquement les Blancs et les Noirs. 
Ce livre n'est qu'un avertissement. On peut souhaiter qu'il soit entendu, à l'instant où tant d'orages se lèvent sur l'Union Française, en Indochine, au Maroc, en Tunisie. 
Jean Guéhenno dit encore : «On parle beaucoup de l'Union Française. Elle est un fait juridique, politique, économique. Il faut oser dire qu'elle n'est pas encore un fait humain, puisqu'elle n'est pas encore dans le cœur des hommes.» 
Ce petit livre passionné contribuera à en faire une réalité.

 Ce récit d'un voyage en AOF en 1953 est un plaidoyer pour une réélle coopération en noirs et blancs, pour dépasser l'égoïsme, le mépris, la défiance et l'aversion réciproques.

Le carnet d'un deuxième voyage fait cette fois en AOF et au Togo où Jean Guéhenno fut appelé en 1953 pour inspecter le personnel enseignant.
L'édition originale comprend 35 exemplaires numérotés sur vélin pur fil, grand papier.
Marcel Jules Marie Guéhenno, dit Jean Guéhenno (Fougères, 1890 - Paris, 1978) est un écrivain et critique littéraire français d'origine modeste qui arrivera cependant à passer par Normale Sup et sera agrégé de lettres en 1920. Résistant, il sera utilisé par le gouvernement provisoire pour organiser en 1944 une Direction de la culture populaire et des Mouvements de Jeunesse. Il est élu à l'Académie française en 1952. Notons qu'après un court voyage en AEF (Janvier-Fevrier 1952), il effectuera en 1953 une mission de 2 mois en AOF et au Togo pour inspecter le personnel enseignant de ces territoires.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter