Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GILLES Daniel - La termitière

Plus de vues

  •  GILLES Daniel - La termitière

GILLES Daniel

La termitière

Gallimard - Paris - 1960
(NRF)
281 p. - 21 x 14,3 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X57061 livres d'occasion, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
10,00 €
Chez Abebooks

 Dans un petit poste minier, perdu dans la brousse congolaise, une dizaine de colons européens, accablés par le climat, vivent dans une sorte de torpeur étouffante et inquiète. Isolés du reste du monde, et dépendant trop les uns des autres pour ne pas secrètement se haïr, ils se sentent aussi, paradoxalement, prisonniers de la multitude des noirs qui les entourent et leur obéissent. Ces indigènes, ils ne les comprennent pas et ne cherchent même plus à les comprendre car, qu'ils soient ingénieurs, missionnaires ou médecins, ils ne croient plus guère à leur mission de civilisateurs.
Un double crime, mystérieux et atroce, va brusquement les réveiller et les jeter en plein drame. Tous seront d'accord pour empêcher le scandale d'éclater et étouffer l'affaire, mais ils se dresseront néanmoins avec violence les uns contre les autres. Et une lutte sournoise, faite de malentendus, d'incompréhensions et d'ambiguités haineuses, va aussi les opposer aux indigènes. Quand les coupables seront enfin découverts et arrêtés, le vrai drame se dénouera par l'éparpillement de la petite colonie.
Dans ce roman, l'auteur qui connaît bien l'Afrique centrale a voulu aller au delà du «documentaire» sur la vie des broussards du Congo. Il a réussi à nous montrer ce que deviennent après quelques années de savane, de touffeur et d'isolement, des blancs partis pour l'Afrique par idéalisme ou par esprit d'aventure. Daniel Gillès est un des premiers à nous révéler que, confrontés avec un monde primitif, ils cèdent souvent à son envoûtement, au climat ambigu des «tristes tropiques».

Rareté, ouvrage fort peu connu. Un petit centre minier en pleine brousse, dans le Congo (belge) des années 50. Autour d'un crime l'analyse de l'évolution du blanc travaillant en Afrique ou comment l'idéalisme ou l'esprit d'aventure, soumis à la touffeur du climat et à un monde primitif va se dissoudre dans de tristes tropiques.

Le Baron Daniel Gillès de Pélichy (1917-1981), de son nom de plume Daniel Gillès, est un écrivain belge