Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
Félix Dubois - Tombouctou la mystérieuse

Plus de vues

  • Félix Dubois - Tombouctou la mystérieuse

DUBOIS Félix

Tombouctou la mystérieuse

Grandvaux - Brinon sur sauldre - 2010
ISBN: 9782909550688
420 p., nombreuses illustrations noir et blanc - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 24,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X44100 livre neuf, broché 5 à 8 jours
24,00 €
Chez Amazon

 Tombouctou a longtemps fait rêver l’imaginaire occidental : « la ville aux pavés d’or danse dans le rêve européen ». Ville du savoir et des richesses, d’encre et de terre, Tombouctou est avant tout la ville de la connaissance, du voyage par excellence. Le but, le point ultime du plus grand désert du monde, dont nul ne revient intact.

 
Le mérite de Félix Dubois est d’avoir retranscrit le chemin vers ce but, dans un texte magistral puisé aux sources de la brousse, de la chaleur et de l’espace. Son style accompli de grand-reporter de la fin du xixe siècle, fourmillant d’anecdotes vécues, son texte fouillé et documenté lui ont valu alors d’être couronné par l’Académie française.

 Réédition de la première et plus complète édition de cet ouvrage plein d'intérêt et très richement illustré. 

Envoyé spécial du Figaro, Félix Dubois, parti de Dakar, va en 1896 parcourir le Mali: en train jusqu'à la fin de la ligne (peu après Kayes) puis à pied et à cheval jusqu'à Bamako et de Koulikoro à Tombouctou en pinasse. Il décrit Bamako, Ségou mais surtout très longuement Djenné et Tombouctou, s'attachant aux activités économiques et culturelles, recueillant des manuscrits et rapportant une iconographie irremplacable (dont des photos du fort de Ségou, un plan et une reconstitution de l'ancienne mosquée de Djenné déjà disparue et pas encore reconstruite). Témoignage fondamental sur le Mali aux premières heures de la colonisation. Dubois reprendra (à partir du Nord) ce périple 15 ans plus tard et pourra ainsi se livrer à une évaluation des changements intervenus.
Nous regrettons toutefois que la superbe couverture d'origine (à composante songhay) ait été remplacée par un chromo touareg bien conventionnel….