Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 VERNE Jules, TSHITUNGU KONGOLO Antoine (lecture d') - L'étonnante aventure de la mission Barsac. Volume 1. Précédé par: de l'expédition Deltour à la mission Barsac: ou comment du père au fils Verne l'esprit a changé…

Plus de vues

  •  VERNE Jules, TSHITUNGU KONGOLO Antoine (lecture d') - L'étonnante aventure de la mission Barsac. Volume 1. Précédé par: de l'expédition Deltour à la mission Barsac: ou comment du père au fils Verne l'esprit a changé…

VERNE Jules, TSHITUNGU KONGOLO Antoine (lecture d')

L'étonnante aventure de la mission Barsac. Volume 1. Précédé par: de l'expédition Deltour à la mission Barsac: ou comment du père au fils Verne l'esprit a changé…

L'Harmattan - Paris - 2005
ISBN: 9782747596022
(L'Afrique au cœur des lettres)
216 p., avant-propos de Jean-Pierre Orban - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 19,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X36848 livres neufs, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,59 €
Chez Amazon

Le dernier voyage extraordinaire de Jules Verne, achevé par son fils, est présenté ici, pour la première fois, avec le texte du manuscrit qui a servi à son élaboration : Voyage d'études. Une lecture d'Antoine Tshitungu en éclaire les lignes idéologiques les plus surprenantes: comme si Michel Verne avait repris à rebrousse-poil la pensée de son père

L'aventure d'une jeune britannique partie avec la mission Barsac pour réhabiliter la mémoire de son frère Georges. Ce dernier accusé de rébellion et meurtre dans la région du Niger fut poursuivi puis abattu par des soldats. La quête de Jane la mènera, elle et ses compagnons, au sein d'une ville fantastique au cœur de l'Afrique où un despote utilise les technologies les plus futuristes pour asservir les indigènes. Un Jules Verne dans la tradition des Voyages extraordinaires écrit quelques années à peine après l'épisode tragique de la mission Voulet-Chanoine dont ce roman semble une évocation à peine voilée.