Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MWILAMBWE MUKALAY Jonas, SHABANI wa KALENGA André - Ankoro (Katanga) notre village

Plus de vues

  •  MWILAMBWE MUKALAY Jonas, SHABANI wa KALENGA André - Ankoro (Katanga) notre village

MWILAMBWE MUKALAY Jonas, SHABANI wa KALENGA André

Ankoro (Katanga) notre village

L'Harmattan - Paris - 2007
ISBN: 9782296025561
(Mémoires lieux de savoir - Archives congolaises)
116 p., préface d'Eric Kennes - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 10,60 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X30619 livre neuf, broché 5 à 8 jours
10,60 €
Chez Amazon

Ankoro, ancien chef-lieu du territoire de Manono (Nord-Katanga), est un bourg portuaire situé sur la rive gauche du fleuve Lualaba (qui devient en aval le grand Congo), au confluent de la rivière Luvua. Les pères spiritains y érigeront une cathédrale romane. L'administration coloniale y fera construire un hôpital, des magasins, des bâtiments publics, avant d'être transférée à Manono. Jadis renommé pour son commerce et comme centre culturel traditionnel, Ankoro, ancien chef-lieu du territoire de Manono (Nord-Katanga), est brusquement sorti de l'oubli avec le retour de Laurent-Désiré Kabila en 1997. Cette région subit depuis 1998-99 une violence de plus en plus meurtrière, du fait de la guerre et de l'émergence de groupes Mai Mai. Restituer à Ankoro et à sa région, finalement au pays, ce que nous en avons reçu, telle est la tâche à laquelle s'attellent ici deux natifs d'Ankoro.

 L'histoire d'Ankoro chef lieu du territoire de Manono (Nord-Katanga) en RD Congo, racontée par deux de ses fils

- Jonas MWILAMBWE MUKALAY est né en 1932 à Ankoro. Responsable UNICEF en poste à Abidjan, Dakar, Brazzaville. Chargé en 1997 du programme de développement rural d'Ankoro.

- André SHABANI wa KALENGA est né en 1930 à Ankoro. Député Balubakat en 1960, il siégera au Conseil Législatif. De 1980 à 1990, il siège au Comité Central du parti-Etat (MPR).