Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre (sous la direction de) - Etat et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal)

Plus de vues

  •  BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre (sous la direction de) - Etat et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal)

BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre (sous la direction de)

Etat et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal)

Karthala - Paris - 2007
ISBN: 9782845868922
(Hommes et sociétés)
376 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X49424 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers 5 à 8 jours
22,00 €
Chez Amazon
X70444 livre neuf, broché (frais envoi France : 1 euros) 5 à 8 jours
26,00 €
Chez Karthala

 Comment sont délivrés les services publics en Afrique ? Il s'agit là d'un chantier neuf pour la socio-anthropologie, qui, dans cet ouvrage, aborde le problème par le biais de la corruption quotidienne. En effet, les relations entre fonctionnaires et usagers des services publics sont aujourd'hui indissociables d'une corruption (au sens large) banalisée et systémique. On trouvera ici les résultats de la première enquête de terrain qualitative menée sur ce thème à l'échelle de plusieurs pays ouest-africains (Bénin, Niger et Sénégal).

Le résultat de deux ans d'enquêtes de terrain menées entre 1999 et 2001 au Bénin, au Sénégal et au Niger sur le thème de la petite corruption quotidienne banalisée et systémique au sein de la sphère publique. Ont été étudiés les domaines suivants: transports et douane, justice, santé, marchés publics, ficalité locale, traitement de la corruption dans la presse, projets de développement et enfin politiques nationales de lutte contre la corruption.

Sommaire:
- Giorgio Blundo, Jean-Pierre Olivier de sardan / Etudier la corrution quotidienne: pourquoi et comment ?, pp. 5-28,
- Giogio Blundo / La corruption et l'Etat en Afrique vus par les sciences sociales. Un bilan historique, pp. 29-78,
- Giorgio Blundo, Jean-Pierre Olivier de Sardan / La corruption quotidienne en Afrique de l'Ouest, pp. 79-118,
- Giorgio Blundo, Jean-Pierre Olivier de Sardan / Sémiologie populaire de la corruption, pp. 119-140,
- M. Tidjani Alou / La corruption dans le système judiciaire, pp. 141-178,
- N. Bako-Arifari / Ce n'est pas les papiers qu'on mange ! La corruption dans les transports, la douane et les corps de contrôle, pp. 179-224,
- Jean-Pierre Olivier de Sardan, N. Bako-Arifari, A. Moumouni / La corruption dans le domaine de la santé, pp. 225-248,
- Giorgio Blundo / Une corruption policée ? Le monde social des marchés publics, pp. 249-284,
- M. Mathieu / Une république autonome. La corruption au quotidien dans un programme de coopération au développement au Sénégal (la coopération italo-sénégalaise), pp. 285-316,
- M. Mathieu / La lutte contre la corruption au Bénin, au Niger et au Sénégal. Une approche historique, pp. 317-346.
- Bibliographie, pp. 347-371.
J.-P. Olivier de Sardan est directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Président de l'APAD (Association euro-africaine pour l'anthropologie du changement social et du développement), il est actuellement en poste d'accueil ORSTOM à Niamey.