Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 KAMIAN Bakari - Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard. 80.000 combattants maliens au secours de la France (1914-18 et 1939-45)

Plus de vues

  •  KAMIAN Bakari - Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard. 80.000 combattants maliens au secours de la France (1914-18 et 1939-45)

KAMIAN Bakari

Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard. 80.000 combattants maliens au secours de la France (1914-18 et 1939-45)

Karthala - Paris - 2001
ISBN: 9782845861381
(Tropiques)
468 p.,cartes, ill. photos h.t., tableaux, bbgr. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X9420 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
35,73 €
Chez Amazon

 Les deux guerres mondiales comptent parmi les périodes les plus douloureuses de l'histoire du Mali, avec ses blessures physiques et morales occasionnées par les saignées d'hommes envoyés à la guerre, et la répression des mouvements insurrectionnels engendrés par le refus des populations de l'Afrique occidentale française de se laisser enrôler dans les armées françaises et d'aller se battre en Europe, en Orient, en Extrême-Orient et en diverses régions de l'Afrique elle-même. A la remorque de sa " Mère Patrie ", la France, le Haut-Sénégal-Niger, appelé plus tard Soudan français, avant de devenir la République du Mali, tanguait dans un monde plein de contradictions, où des nations entières s'étaient mobilisées contre d'autres au nom du droit à la liberté et du respect des droits de l'homme, où les défenseurs des minorités brimées et des petits Etats d'Europe utilisaient contre leurs adversaires les éléments les plus valides de la jeunesse africaine arrachés à leurs familles et laissant derrière eux les champs en friche, les vieillards, les épouses et les enfants. Avec cet ouvrage, l'auteur tente de mettre en lumière les contradictions flagrantes entre l'idéal démocratique et les grands principes humanitaires prônés par la France républicaine, d'une part, et, d'autre part, les injustices, les abus de toutes sortes et la violation de ces idéaux à l'égard des " tirailleurs sénégalais " et des peuples colonisés auxquels ces droits étaient refusés. Contradictions qui perdurent entre ces mêmes idéaux et principes et les difficultés que rencontrent, aujourd'hui en France, les immigrés africains, petits-fils des combattants d'hier. Cet ouvrage est dédié aux héros obscurs, méconnus, venus directement de la brousse africaine sur les champs de bataille de l'Europe en feu, qui participèrent avec courage au combat de la liberté contre les dictatures.

L'auteur, né à San en 1928, est lui-même fils d'ancien combattant de la guerre du Rif; il a assisté en 1939 à la mobilisitation générale en AOF et a vu partir ses proches vers le front (il perdra deux parents pendant la deuxième guerre mondiale). C'est pour lui un devoir de mémoire que de redonner leur véritable place aux soldats africains qui ont combattu pour la France ainsi que de souligner la contradiction flagrante entre l'idéal démocratique et les grands principes humanitaires prônés par la France et les injustices et violations des droits fondamentaux auxquelles se sont trouvés, et se trouvent encore confrontés, les tirailleurs sénégalais et leurs petits-fils immigrés. En annexe liste des militaires indigènes originaires du haut-Sénégal-Niger morts pour la France et non encore identifiés (près de 2.500 noms…)

Sommaire:
- Avant-propos
- Le Soudan français à la veille de la première guerre mondiale
- Utilisation des troupes noires dans les armées françaises à la veille de la première guerre mondiale
- La première guerre mondiale : 1914-1918
- Les Africains engagés dans la guerre
- La participation du Haut-Sénégal-Niger à l'effort de guerre dans le domaine économique
- Le niveau intellectuel, social et professionnel des combattants soudanais engagés dans les deux guerres mondiales
- Les problèmes de l'après-guerre : les relations internationales de 1919 à 1939 et la marche vers la seconde guerre mondiale
- La seconde guerre mondiale et le Mali, 1939-1945
- La conférence de Bazzaville : quel avenir pour l'empire africain de la France ?
- Des prisons allemandes à la tuerie de Thiaroye : la fin de la guerre
- Le bilan de la seconde guerre mondiale pour les Africains
- Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard : une dette de sang oubliée.
Bakari Kamian, historien et géographe, est né en 1928, à San, au Mali. Après une carrière d'enseignant, il entre à l'UNESCO, puis collabore avec différents organismes internationaux et régionaux. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur l'histoire, la géographie, l'éducation et la culture, du Mali principalement.