Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 IGONI BARRETT A. - Love is power ou quelque chose comme ça

Plus de vues

  •  IGONI BARRETT A. - Love is power ou quelque chose comme ça

IGONI BARRETT A.

Love is power ou quelque chose comme ça

Zulma - Paris - 2015
ISBN: 9782843047107
352 p., traduit de l'anglais (Nigeria) par Sika Fakambi, titre original "Love is Power, or Something Like That" (Lagos, 2009) - 12,5 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 22,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X62566 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
5,98 €
Chez Amazon

 « Elle s’était laissé distraire par ce moment d’amour avec lui, illusionner par ce mirage de normalité. Elle s’était laissée aller à perdre de vue cette apparition, cette chose en noir et vert militaire qui prenait le pas dès qu’il revêtait son uniforme – et plastronnait comme ça de long en large, ivre de pouvoir. »

Dans un monde en état permanent de survoltage, le tour de force relève autant de l’étude de mœurs que de l’expression juste, de sa modulation, de son rythme, volontiers brut, mais offerte avec une étonnante empathie.
Love is Power, ou quelque chose comme ça est une descente phénoménale, milieux et générations confondus, dans un Lagos ultra-contemporain, vibrant d’envie, de violence et d’espoir, où tous les mondes sont possibles.
 
« Brillant… et incroyablement stimulant. » Publishers Weekly
 
« Un recueil nerveux et captivant… Barrett décrit parfaitement, de sa voix particulière, l’énergie agitée de Lagos. » Chicago Tribune

 Enfin disponible en français (l'ouvrage est paru en anglais en 2009) ce recueil de nouvelles d'A. Igoni Barrett, merveilleusement servi , comme d'habitude par sa talentueuse traductrice Sika Fakambi, nous fait pénétrer dans Lagos à travers le regard d'une vieille femme Maa Bille qui doit survivre dans un présent aussi difficile qu'imprévisible

A. Igoni Barrett est né à Port Harcourt, au Nigeria en 1979. Il est l’un des plus remarquables tenants d’une nouvelle génération d’écrivains d’Afrique anglophone, faisant monter sa voix d’un pays en expansion volcanique.

Love is Power, ou quelque chose comme ça est traduit par Fakambi (Prix Baudelaire de la traduction et Prix Laure Bataillon de la traduction 2014 pour Notre quelque part, de Nii Ayikwei Parkes, traduit de l’anglais (Ghana) et paru chez Zulma).