Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOP Boubacar Boris - Murambi, le livre des ossements

Plus de vues

  •  DIOP Boubacar Boris - Murambi, le livre des ossements

DIOP Boubacar Boris

Murambi, le livre des ossements

Zulma - Paris - 2014
ISBN: 9782843046780
(Romans contemporains) - Rwanda. Ecrire par devoir de mémoire
220 p., avec une postface de Boubacar Boris Diop - 11,6 x 17,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 8,95 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60962 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers 5 à 8 jours
5,78 €
Chez Amazon

 Construit comme une enquête et un réquisitoire, avec une extraordinaire lucidité, le roman de Boubacar Boris Diop nous éclaire sur l'ultime génocide du XXe siècle mieux que tous les essais et témoignages. Avec une sobriété d'un classicisme exemplaire, l'auteur expose les faits, ses rouages et ses ressorts cachés : quelques personnages en situation, avant, pendant et après le génocide, se racontent et se croisent, s'aiment et se confessent. Jessica, la miraculée qui sait et comprend du fond de son engagement ; Faustin Casana, membre des Interahamwe ; le docteur Joseph Karekezi, notable hutu naguère modéré, qui organisa et coordonna le massacre de Murambi ; le colonel Etienne Périn, officier de l'armée française; Cornelius Karekezi enfin, qui, de retour au pays quatre ans après le drame, découvre l'épouvantable responsabilité de son père. En vrai romancier, Boubacar Boris Diop nous interdit les faux-fuyants qui voudraient folkloriser les drames africains pour mieux les oublier. En  raconteur d'éternité , avec toute la rigueur d'un talent sans faille, il nous oblige à regarder en face notre réalité, qu'on voudrait sauve de tout autre désastre humain.

 Coup de cœur Soumbala: En 1998, Nocky Djedanoum, écrivain tchadien installé à Lille où il organise le festival Fest'Africa, initia le projet  Rwanda : écrire par devoir de mémoire . Ainsi, dix écrivains africains se rendirent à Kigali en résidence d'écriture. Ce texte est l'un des témoignages qui en résulte.

Romancier et essayiste, Boubacar Boris Diop est né à Dakar en 1946. Après avoir travaillé pour plusieurs journaux sénégalais, il continue de collaborer à des titres de la presse étrangère. La résidence d'auteurs Rwanda : écrire par devoir de mémoire lui a permis de prendre toute la mesure du génocide des Tutsi. Né de cette expérience, Murambi, le livre des ossements a été traduit en plusieurs langues.