Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIETERLEN Germaine - Essai sur la religion Bambara

Plus de vues

  •  DIETERLEN Germaine - Essai sur la religion Bambara

DIETERLEN Germaine

Essai sur la religion Bambara

PUF - Paris - 1951
(Bibliothèque de sociologie contemporaine)
235 p., 6 planches h.t., préface de Marcel Griaule - 23 x 14,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X51097 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
30,00 €
Chez Abebooks

 Ce classique de l’africanisme est le fruit d’une première recherche chez les Bambara, effectuée dans le cadre des célèbres missions Griaule à qui on doit la découverte des grandes cosmologies du Mali. Peuple de tradition orale, les Bambara ont mis à l’origine de la formation de l’univers la pensée et la réflexion d’un créateur qu’ils ont traduites par la formation de signes abstraits, c’est-à-dire par des graphies. Le mythe attribue une valeur fondamentale à la révélation de la parole, jusque-là verbe inaudible, et qu’il faut entendre comme langage articulé et discours construit. Le génie de l’eau, Faro, qui lutta contre divers adversaires, joue ici un rôle essentiel. Les Bambara sont des sophistes. Leur goût de la spéculation allait si loin, notamment au cours des échanges de palabres, etc., qu’un sage se devait d’intervenir pour éviter les catastrophes qu’auraient pu provoquer les discussions oiseuses sur les situations et dispositions de la création.

Informations recueillies au cours des 6e, 7e et 8e missions Griaule (1946-49) dans la région de Bamako (Koulikoro, Kayo et Kangaba) et dans le cercle de Ségou

Germaine Dieterlen (1903-1999) est une ethnologue française d'importance majeure qui se consacrera à l'étude des ethnies Dogon et Bambara du Mali où elle débute ses recherches en 1937 à la suite de la mission Dakar-Djibouti. Ses funérailles traditionnelles dogon seront célébrées en 2004 dans la falaise de Bandiagara.