Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 OUMAROU Boubacar - Pasteurs nomades face à l'Etat du Niger

Plus de vues

  •  OUMAROU Boubacar - Pasteurs nomades face à l'Etat du Niger

OUMAROU Boubacar

Pasteurs nomades face à l'Etat du Niger

L'Harmattan - Paris - 2011
ISBN: 9782296564367
(Etudes africaines)
278 p., préface de Pierre-Philippe Rey - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48839 livre neuf, broché 5 à 8 jours
29,00 €
Chez Amazon

À partir d'observations, d'enquêtes de terrain et d'entretiens, Boubacar Oumarou a tenté de rendre compte dans un langage simple et clair les rapports très souvent conflictuels entre l'État, les nomades et les sédentaires. Les sécheresses récurrentes de ces dernières années, notamment celles de 1973-1974, 1984-1985, 2004-2005 et 2010, ont entraîné beaucoup de pertes dans les troupeaux et modifié, au sein des ethnies et des groupes sociaux, leur gestion et leur répartition dans l'espace. C'est dans ce contexte de crise généralisée du pastoralisme que nous assistons à un transfert des troupeaux. Désormais, les fonctionnaires et les commerçants rachètent les animaux à des prix dérisoires et les confient aux anciens propriétaires peul nomades, devenus de simples gardiens de troupeaux. Ainsi ces sécheresses ont eu pour conséquence principale une occupation anarchique des espaces pastoraux (avec un fort taux de natalité), d'ou des conflits parfois sanglants à chaque début de saison des pluies entre les agriculteurs et les éleveurs.

Boubacar Oumarou est docteur en anthropologie, sociologie du politique et du développement. Spécialisé dans les questions du monde rural (accès aux ressources naturelles, conflits fonciers, rapport agriculteurs, éleveurs et État), il est actuellement chercheur associé au Laboratoire d'anthropologie politique et historique de Paris VIII et travaille à l'université McGill comme post-doctorant. Ses recherches, financées par le Fonds de recherche québécois société et culture, portent sur l'avenir des pasteurs nomades au Niger.