Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GEISMAR L. (administrateur en chef des colonies) - Colonie du Sénégal - Recueil des coutumes civiles des races du Sénégal

Plus de vues

  •  GEISMAR L. (administrateur en chef des colonies) - Colonie du Sénégal - Recueil des coutumes civiles des races du Sénégal

GEISMAR L. (administrateur en chef des colonies)

Colonie du Sénégal - Recueil des coutumes civiles des races du Sénégal

Imprimerie du Gouvernement - Saint-Louis - 1933
224 p., carte depl. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58398 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
150,00 €
Chez PriceministerChez Livre Rare Book

 

Très rare ouvrage publié à Saint-Louis du Sénégal et constituant la synthèse d'un droit coutumier en rapide évolution d'une part du fait de l'influence de l'Islam et d'autre part du fait de l'apport occidental. Cet ouvrage se veut un outil pratique pour appuyer celui qui est amené à rendre la justice. Il se base sur les jugements des divers tribunaux, sur les monographies des cercles et sur les informations complémentaires recueillies auprès des notables compétents. Avec pour les différentes grandes coutumes du Sénégal (coran, ouolof, toucouleur, peul, sérère et autres) l'examen du droit  familial (mariage, filiation et successions), de la tenure de la terre et enfin des contrats et obligations
 
Sur Léon Geismar lire l'excellent article de Françoise Job : 
Léon Geismar (1895-1944) est un administrateur colonial français d'origine alsacienne, de formation médicale qui désertera l'armée allemande en 1914 pour s'engager du côté français où il sert comme médecin-major de l'Armée d'Orient. Après guerre, Ecole Coloniale; il y apprend le haoussa: chef de bureau à Bamako en 1921, administrateur de 3eme classe à Dakar en 1922 puis chef de subdivision du Niger en 1923, puis Madagascar. Administrateur général de l'Exposition coloniale de 1931 puis retour en AOF : Togo en 1934 comme gouverneur de 3eme classe, Dakar à partir de 1936 puis succède en juillet 38 à Marcel de Coppet et fait fonction de gouverneur général de l"'AOF, poste qu'il occupe quelques mois jusqu'à l'arrivée de Boisson.
Rétrogradé puis révoqué comme d'origine juive il est emprisonné à Casablanca. A la libération de l'AOF en 1943 il retrouve grade et poste de secrétaire général de l'AOF et fait à nouveau fonction de gouverneur à la destitution de Boisson. Quitte son poste zen mars 44 du fait des problèmes de santé faisant suite à son incarcération et meurt à Casablanca en mai 1944