Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 KESSELER Sascha, DIAGNE Anna M., MEYER Christian - Communication wolof et société sénégalaise. Héritage et création

Plus de vues

  •  KESSELER Sascha, DIAGNE Anna M., MEYER Christian - Communication wolof et société sénégalaise. Héritage et création

KESSELER Sascha, DIAGNE Anna M., MEYER Christian (éditeurs)

Communication wolof et société sénégalaise. Héritage et création

L'Harmattan - Paris - 2011
ISBN: 9782296549722
(Etudes africaines)
556 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 45,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X65051 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
38,75 €
Chez Abebooks
X47843 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
32,60 €
Chez Amazon
X66274 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
27,00 €
Chez Priceminister

 Au cours de la dernière décennie, la "wolofisation" de la société sénégalaise a connu une accélération telle que, de nos jours, le wolof n'est plus uniquement la langue des Wolof. Il joue en effet le rôle de lingua franca aussi bien dans la politique, les médias et la culture que dans la vie quotidienne. La communication contribue à cette "désethnicisation" de la langue et ainsi à l'émergence d'une "société wolof" de niveau national au Sénégal. Cet ouvrage collectif étudie les différentes dimensions de la communication dans la société wolof, de ses fondements originaux à ses dynamiques contemporaines. Les contributions couvrent des sphères sociales diverses, allant de la politique à la religion, en passant par l'économie, le droit, les relations de parenté, la vie urbaine, la mode, la médecine et la musique.

 Le wolof n'est plus uniquement la langue des wolofs. Il joue en effet le rôle d'une lingua franca aussi bien dans la politique, les médias et la culture que dans la vie quotidienne. On assiste à une désethnicisation de la langue ainsi qu'à l'émergence d'une société wolof de niveau national au Sénégal.

Sommaire:
I - Introduction
- Christian Meyer / Du tama au portaabal, une introduction, pp. 15-36,
- Judith T. Irvine / Société et communication chez les Wolof à travers le temps et l'espace, pp. 37-70,
- Anna Marie Diagne / La recherche en communication comme credo: Entretien avec Arame Diop Fal et Abdoulaye Bara Diop, pp. 71-96.

II - Vers une rhétorique Wolof
- Momar Cissé / Du jeu des pronoms à la rhétorique. Réflexion sur les stratégies de l'argumentation persuasive wolof, pp. 97-108,
- Mamoussé Diagne / Quand dire c'est faire: De quelques actes de langage persuasifs chez les Wolof, pp. 109-118,
- Christian Meyer / Les Démosthènes du Kajoor: De la rhétorique au village, pp. 119-148,
- Mamaramane Seck / Les stratégies discursives dans le discours wolof d'Idrissa Seck, homme politique sénégalais, pp. 149-170,
- Sascha Kesseler / Eléments persuasifs dans les discours politiques d'une communauté rurale, pp. 171-200.

III - Les moyens linguistiques
- Arame Fal / La phrase nominale en wolof, pp. 201-206,
- Ursula Drolc / Le langage expressif en wolof: les coverbes idéophoniques, pp. 207-238,
- Anna Marie Diagne / Indices intonatifs de persuasion en wolof, pp. 239-262,
- Caroline Juillard / Effets de sens liés à l'alternance vers le wolof dans les interactions plurilingues, pp. 263-282.

IV - Les dynamiques communicatives en transformation
- Hillary Jones / Le wolof et la politique urbaine dans les villes coloniales du Sénégal, pp. 283-298,
- Frederic C. Schaffer / Discours sur la "demokaraasi", pp. 299-322,
- Fiona Mc Laughlin, Leonardo Villalon / Mettre en scène la légitimité: Un discours de feu Xalifa Abdoul Aziz Sy et de son jottalikat, pp. 323-344,
- Caroline Plançon / Représentation de l'espace en wolof et pluralisme juridique: le quartier saint-louisien de Pikine, pp. 345-366,
- Hamidou Dia / Communication et pouvoirs au sein d'un village multi-situé de la vallée du fleuve Sénégal, pp. 367-388,
- Sabina Perrino / Biomédecine globale dans les communications ethnomédicales sénégalaises, pp. 389-424.

V - Moduler les relations sociales
- Patricia Tang / " Il y a des gens courageux parmi vous": Griots wolof, la Lutte et les Héros du 21eme siècle, pp. 425-438,
- Etienne Smith / Kal et Gammu: Discours émiques sur les relations à plaisanterie en milieu urbain, pp. 439-476,
- Cornelia Seck / Maraboutage, Mbaraan et Faru Rab - Discussions sur les pratiques culturelles dites "féminines" dans un cyber-forum, pp. 477-490,
- Deborah Heath / La mode, l'anti-mode et l'hétéroglossie dans le Sénégal urbain, pp. 491-518,
- Malick Faye / Géographie des relations sociales et économie du parler, pp. 519-548.
- Anna Marie Diagne est chercheur en linguistique à L'Institut Fondamental d'Afrique Noire Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle a obtenu son doctorat à l'Institut d'Ethnologie et d'Etudes Africaines de Mayence (Allemagne), à la suite duquel, elle a co-dirigé le projet Communication persuasive chez les Wolof : Aspects culturels et langagiers avec Christian Meyer, en tant que membre de l'Institut de Phonétique de l'Université de Cologne. Ses recherches actuelles sont consacrées à l'étude des langues mandé et cangin ainsi qu'à l'élaboration de bases de données lexicales monolingues et multilingues pour les langues africaines.
- Sascha Kesseler est doctorant à l'Institut d'Ethnologie à l'Université de Göttingen (Allemagne). Il mène des recherches sur la politique locale, les conflits sociaux et la communication dans la Réserve de Biosphère de la Pendjari au Nord du Bénin. Il a acquis ses connaissances sur le Sénégal lors de séjours de recherches de terrain d'un total de 14 mois, en tant que membre des équipes de recherche des projets Ecocité (sous la responsabilité de Thomas Bierschenk) et Communication persuasive chez les Wolof : Aspects culturels et langagiers.
- Christian Meyer est professeur-assistant de méthodes qualitatives de recherche scientifique en sciences sociales à la faculté de sociologie de l'Université de Bielefeld en Allemagne. Il a obtenu son Doctorat en Ethnologie à l'Université de Mainz. Il a conduit des recherches sur le terrain au Sénégal et au Brésil. Les sujets de ses recherches incluent à part la méthodologie les dynamiques interactives et communicatives, les espaces sociaux, l'anthropologie des émotions et les concepts de la personne chez les Wolof ainsi que les rites d'incorporation d'esprits au Sénégal et dans les religions afro-brésiliennes (Umbanda, Candomblé) et le syncrétisme religieux en général.