Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOP Abdoulaye Bara - La famille Wolof. Tradition et changement

Plus de vues

  •  DIOP Abdoulaye Bara - La famille Wolof. Tradition et changement

DIOP Abdoulaye Bara

La famille Wolof. Tradition et changement

Karthala - Paris - 2012
ISBN: 9782811106768
(Hommes et sociétés)
272 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64154 livres neuf et d'occasion, brochés, éditions diverses, à partir de: 5 à 8 jours
17,40 €
Chez Priceminister
X66273 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
21,00 €
Chez Abebooks
X41692 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
25,99 €
Chez Amazon

 

Première édition en 1985 chez Karthala.

Une analyse globale de la société Wolof au Sénégal basée pour l'essentiel sur des observations directes et des entretiens personnels. Dans la société wolof traditionnelle on peut distinguer deux systèmes de stratification qui se superposent et hiérarchisent les catégories sociales: le système des castes règle la division du travail et des fonctions et se caractérise par des rapports d'interdépendance; celui des ordres se définit par rapport au pouvoir politique et entretien des rapports de domination et d'exploitation. Dans un environnement de pouvoir centralisé, la division fondamentale de la société entre hommes libres et esclaves se transformera en une opposition entre chefs et sujets, la condition des esclaves se définissant dès lors en fonction du statut politique de leurs maîtres. Avec la conquête coloniale le système des confréries religieuses remplacera celui des ordres et donnera naissance à une hiérarchie fondée sur des facteurs idéologiques et l'Islam wolof (en particulier les Mourides) étonne par sa puissance et son dynamisme. Il ne constitue cependant qu'un système partiel , une instance intermédiaire entre le pouvoir et les masses dont l'avenir est loin d'être fixé.

Abdoulaye-Bara DIOP, docteur ès-lettres, est professeur à la Faculté des Lettres de Dakar et chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire dont il fut un moment le directeur