Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIAGNE Souleymane Bachir - Islam et société ouverte. La fidélité et le mouvement dans la pensée de Muhammad Iqbal

Plus de vues

  •  DIAGNE Souleymane Bachir - Islam et société ouverte. La fidélité et le mouvement dans la pensée de Muhammad Iqbal

DIAGNE Souleymane Bachir

Islam et société ouverte. La fidélité et le mouvement dans la pensée de Muhammad Iqbal

Maisonneuve et Larose - Codesria - Paris - Dakar - 2001
ISBN: 9782706814723
108 p. - 20,2 x 14,6 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60957 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
62,25 €
Chez Priceminister
X70575 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
59,49 €
Chez Amazon

 Il y a de ces " modernismes " passagers, qui essaient d'adapter une tradition séculaire à la mode d'un jour. Ceux-ci se créent dans un présent immédiat, auquel ils ont donc du mai à survivre. Il y en a d'autres qui commencent avec un grand détour, un retour aux sources, afin de découvrir comment être vraiment fidèle à celles-ci dans une situation historique inédite. La pensée d'Iqbal est de cette dernière trempe, en fait une réalisation rare et puissante du genre. En traçant son itinéraire, il parvient à mettre dans un échange mutuel fructueux des penseurs et des textes fort éloignés les uns des autres : Nietzsche et Bergson, Halladj et Rûmî, ceux-là et d'autres encore pris dans une relecture du Coran. On a donc encore besoin de lire Iqbal, chacun à sa façon. Par exemple, nous - lecteurs hier de Bergson, aujourd'hui de Heidegger - qui cherchons une compréhension du temps vécu, de l'historicité, au-delà de la fixation objective, spatialisée du temps cosmique, nous aurons intérêt à revoir cela à la lumière de la relecture que fait Iqbal de la conception coranique de " destinée ". De même, lecteurs de Nietzsche, nous profiterons de la réception iqbalienne du surhomme, dans la foulée de l'homme parfait de la tradition soufie. Charles Taylor.

 Muhammad Iqbal (1877-1938), philosophe et poète né au Penjab  dans une famille de brahmanes convertis à l'Islam, est également considéré comme le père spirituel du Pakistan. Son œuvre majeure, Reconstruire la pensée religieuse de l'Islam, met en lumière la grandeur d'une philosophie musulmane active outil potentiel d'une libération de l'homme.

Souleymane Bachir Diagne est né à Saint-Louis du Sénégal en 1955. Agrégé de philosophie, docteur 3eme cycle en mathématiques et docteur d'Etat en philosophie (Philosophie symbolique et algèbre de logique. Les lois de la pensée de George Boole) après être passé par le Lycée Louis le Grand et Normale Sup, il enseignera la philosophie à l'Université Cheikh anta Diop de Dakar avant de devenir professeur de philosophie et religion à la Northwester University d'Evanston puis à l'université Columbia de New York.
Il a reçu en 2011 le prix Edouard Glissant pour l'ensemble de son œuvre.
Il a déjà publié de nombreux ouvrages dont: Islam et société ouverte, la fidélité et le mouvement dans la pensée de Muhammad Iqbal - Maisonneuve et Larose, 2001 ainsi que Léopold sédar Senghor: l'art africain comme philosophie - Riveneuve, 2007.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter