Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LUSTE BOULBINA Seloua - L'Afrique et ses fantômes : Ecrire l'après

Plus de vues

  •  LUSTE BOULBINA Seloua - L'Afrique et ses fantômes : Ecrire l'après

LUSTE BOULBINA Seloua

L'Afrique et ses fantômes : Ecrire l'après

Présence Africaine - Paris - 2015
ISBN: 9782708708761
(La philosophie en toutes lettres)
140 p., préface d'Achille Mbembe - 13,5 x 21 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 17,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69118 livre neuf, broché 5 à 8 jours
17,00 €
Chez Amazon

 « Me demandant comment introduire au mieux une réflexion sur le devenir décolonial, il m’a semblé qu’un témoignage était sans doute la meilleure entrée en matière. Ce que vivent les gens, ce qu’ils portent en eux mais aussi entre eux, quoique souvent imperceptible, n’est pas toutefois inaccessible. Les troubles coloniaux, les issues postcoloniales, les devenirs décoloniaux ne sont pas seulement des événements historiques, des phénomènes politiques. Ils sont, également, des perturbations ou des améliorations de la communication, en soi et entre soi. »

 
Seloua Luste Boulbina introduit ainsi son texte qu’Achille Mbembe commente de la façon suivante dans la préface qu’il en donne : « L’histoire, la langue et la colonie sont, dans ce texte sobre et incisif, mis en relation avec l’architecture (intérieure), la politique (interne), l’espace sexué et le genre dévoilé. Seloua Luste Boulbina se démarque de toute une tradition de la critique aussi bien anglo-saxonne que francophone (…)
 
 
Elle inscrit son effort théorique et méthodologique dans la logique de la vieille injonction de se connaître soi-même, qui implique la reconnaissance de l’émergence du sujet comme expérience d’émergence à la parole et au langage, et par ricochet à la voix. (…) Plus qu’une doctrine, c’est donc une démarche qui est proposée. Cette démarche fait une large place à l’indétermination, à l’instabilité, à l’hésitation et au mouvement. Mais elle postule également que la postcolonie est, avant tout, un "entre mondes", une relation non seulement externe et objective, mais aussi interne et subjective. »

 Comment écrire l'après de la décolonisation en France ? En faisant de l'ex-colonisé le partenaire et non plus le sujet d'un dialogue, répond Seloua Luste Boulbina. Directrice du programme " La décolonisation des savoirs " au Collège international de philosophie, l'auteure bouscule les études postcoloniales en France dans cet essai clair et tranchant, en privilégiant l'imagination, la perception et la raison. (Gladys Marivat - Le Monde du 23 avril 2015)

Seloua Luste Boulbina est agrégée de philosophie, directrice du programme « La décolonisation des savoirs » au Collège international de Philosophie, et chercheuse associée, habilitée à diriger des recherches au Laboratoire de changement social et politique de l’université Paris Diderot. Elle travaille sur les questions coloniales et postcoloniales dans leurs dimensions politiques et culturelles.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala