Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GASTELLU Jean-Marc - L'égalitarisme économique des Serer du Sénégal

Plus de vues

  •  GASTELLU Jean-Marc - L'égalitarisme économique des Serer du Sénégal

GASTELLU Jean-Marc

L'égalitarisme économique des Serer du Sénégal

ORSTOM (IRD) - Paris - 1981
ISBN: 9782709905916
(Travaux et Documents ; 128)
808 p., cartes et tableaux - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X34859 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Abebooks
X48487 ouvrage numérisé, en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez IRD_Pleins Textes

 

Travail issu de la thèse de doctorat d'état en Sciences économiques soutenue par Jean-Marc Gastellu à l'université Paris X Nanterre en 1978.
Etude s'inscrivant dans un programme de recherche sur les conditions inégalitaires du développement mené sous la direction de Philippe Couty sur deux populations test du bassin arachidier du Sénégal: les Wolofs (en particulier mourides) et les Serer. Ce travail est consacré aux Serer (du sud-est du Cayor, du Baol et du Sine-Saloum).  L'égalitarisme économique des Serer du Sénégal trouve son fondement dans une dissociation des unités économiques qui empêche chaque producteur de constituer une accumulation individuelle de biens. Le fractionnement des moyens de production assure la reproduction de cet égalitarisme. Le maintien actuel (1970-80) de cet organisation s'explique par l'histoire économique et politique du pays: faiblesse d'un pouvoir central, intérêts de l'économie de traite. Mécanisme social régulateur: il incombe aux chefs d'exploitation, qui disposent des soldes monétaires les plus élevés, de fournir la plus forte contribution à leurs unités d'appartenance dont les biens sont collectifs; ainsi une inégalité apparente se dissout finalement en égalisation des conditions individuelles. Contrepartie: ce système freine les tentatives individuelles d'émergence.
Jean-Marc Gastellu, docteur en sciences économiques, fut directeur de recherches à l'ORSTOM (IRD). Ses travaux consacrés à l'étude des systèmes d'organisation économique paysans au Sénégal (pays Serer), en Côte d'Ivoire (Agni du Moronou) et enfin au Pérou. Il nous a quitté en 1999 à l'age de 57 ans.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter