Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CHEBEL Malek - L'esclavage en terre d'Islam. Un tabou bien gardé

Plus de vues

  •  CHEBEL Malek - L'esclavage en terre d'Islam. Un tabou bien gardé

CHEBEL Malek

L'esclavage en terre d'Islam. Un tabou bien gardé

Fayard - Paris - 2007
ISBN: 9782213630588
496 p. - 15,3 x 23,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68801 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
7,90 €
Chez Amazon
X42529 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
13,50 €
Chez Priceminister

 Dans l'esprit de beaucoup l'esclavage est une affaire de mauvais Blancs, aujourd'hui rongés par le remords et la culpabilité. La traite ? Des négriers patibulaires ou des planteurs de canne à sucre sans foi ni loi et cyniques. Posant sur ces postulats un regard neuf, Malek Chebel fait le voyage au pays des esclaves, tant en Afrique orientale que dans les pays du Sahel, du Maghreb et du Golfe, au Proche-Orient et en Asie. Il en tire un constat terrible : l'esclavage est en réalité la pratique la mieux partagée de la planète, un phénomène quasi universel. Depuis plus de quatorze siècles, l'islam interdit de réduire quiconque en esclavage, croyant ou non-croyant, Blanc ou Noir. Pourtant, ce phénomène demeure encore vivace : l'islam couvre-t-il les esclavagistes ? Les encourage-t-il ? Qui s'en soucie dès lors que le tabou occulte ces questions qui dérangent ? Pour décrypter les nouvelles formes que prend la servitude dans le monde arabo-musulman, l'auteur reconstitue avec minutie le développement d'une culture esclavagiste qui s'est greffée sur l'islam.

Malek Chebel (1953-2016) est un universitaire algérien spécialiste de l'anthropologie des religions mais également docteur en psychopathologie clinique, en ethnologie et en science politique. La majeure part de ses ouvrages traite de l'Islam; de ses rapports à la liberté, à l'Occident. Si ses ouvrages et leurs propositions sont bien recensés par les médias, son œuvre ne suscitera pratiquement aucune réaction de la part des spécialistes et islamologues universitaires.