Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GARNIER Xavier - La magie dans le roman africain

Plus de vues

  •  GARNIER Xavier - La magie dans le roman africain

GARNIER Xavier

La magie dans le roman africain

Presses Universitaires de France (PUF) - Paris - 1999
ISBN: 9782130498780
(Ecritures francophones)
176 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 10,65 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64119 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
8,66 €
Chez Abebooks
X55660 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
7,43 €
Chez Amazon

L'ethnographie occidentale s'est beaucoup intéressée, à l'époque coloniale, aux pratiques magiques africaines. La part proprement africaine de ce continent colonisé ne résidait-elle pas dans ce vieux fonds prélogique investi par des forces magiques ? Les romanciers africains n'ont pas eu le choix : il leur a fallu affronter ce terrain miné. L'alternative semblait simple : soit l'Afrique plongeait dans la modernité et disqualifiait les gesticulations de ses charlatans, soit elle faisait de ses féticheurs les dépositaires d'un véritable savoir africain sur le réel, un savoir à la fois mystérieux et efficace.
L'évidence de l'alternative va vite se révéler trompeuse : elle ne tient pas compte des exigences de l'écriture romanesque et du réseau de causalités qu'elle met en place. L'option rationaliste comme l'option merveilleuse s'enfermeront dans le roman à thèse en contrôlant de façon volontariste les circuits de causalité. Dès les années cinquante le roman africain explorera la voie de la double causalité qui lui permettra de faire une poussée novatrice dans le champ du roman contemporain. Un roman ne reconstitue pas un enchaînement de causes, il met en scène des événements qui sont autant de carrefours où mondes visible et invisible entrent en contact, pour le meilleur et pour le pire. A condition d'inventer une " poétique magique " le roman peut raconter l'événement pur, dégagé de toute représentation : l'enjeu est d'importance pour le roman africain, qui dès l'origine a dû se débattre avec une image imposée de l'Afrique et de son Histoire.

Ouvrage issu de la thèse de doctorat en Etudes africaines préparée par Xavier Garnier sous la direction de Robert Jouanny et soutenue à l'Université Paris 4 en 1992 sur le thème: La magie dans le roman négro-africain d'expressions anglaise et française.

Xavier Garnier est professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 où il enseigne les littératures francophones.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala