Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DEREY Jean-Claude - La pluie des mangues

Plus de vues

  •  DEREY Jean-Claude - La pluie des mangues

DEREY Jean-Claude

La pluie des mangues

Denoël - Paris - 1996
ISBN: 9782207243824
(Roman français)
240 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X49590 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
4,15 €
Chez Amazon

 La pluie des mangues ! Nous attendions avec impatience cette pluie fine qui ne tombait que quelques minutes par an, au cœur de la saison sèche. Elle donnait une saveur incomparable à la chair des mangues et déposait aussi au fond de nous la nostalgie d'une pureté point tout à fait envolée. Parfois elle manquait au rendez-vous. Nous nous sentions alors orphelins. Dieu, cette année-là, nous avait oubliés... La vie est une histoire d'amour. Enfin... on lui court après! Du haut de ses douze ans présumés, Samba va être le témoin de la passion absolue de Blaise, de retour en Papouasie, pour Charlotte, la jeune Canadienne membre de cette tribu qui se lave avec du sable, se sèche avec de l'eau et promet du bonheur en guise de malheur. "Qu'est-ce que l'amour?" s'inquiète Samba. "C'est la maladie des Blancs! tonne M. Macalou, le marabout de la rue Mandar. Attrape plutôt le choléra. Au moins, on a les médicaments! " Pour Siam l'hindou, lui qui sait tout avec son troisième œil frontal: "L'amour est une perle musicale et carnivore qui dévore ta chair à en hurler, mais sa musique est si belle que tu ne peux plus t'en passer!" Samba lui aussi est condamné à aimer, comme les Blancs, les Jaunes et les Verts, et les hiboux qui vont deux par deux. Et à espérer, dans son arbre, la pluie des mangues pour enfin apaiser son âme.

Jean-Claude Derey a étudié l'ethnographie et la psychologie. Il vivra quelques années en Afrique et prendra ensuite souvent ce continent pour environnement de ses romans et polars: condition des enfants des rues dans Toubab or not toubab, situation inacceptable des clandestins dans Les requins ne mangent jamais les nègres, etc…
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala