Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
GUILLOT René - Le Blanc qui s'était fait nègre

Plus de vues

  • GUILLOT René - Le Blanc qui s'était fait nègre

GUILLOT René

Le Blanc qui s'était fait nègre

SFELT - Paris - 1946
235 p. - 19 x 14,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X51120 livres d'occasion, brochés, état et prix divers; A partir de: 5 à 8 jours
7,00 €
Chez Amazon
X68101 livres d'occasion, brochés, état et prix divers; A partir de: 5 à 8 jours
10,47 €
Chez Abebooks

 Un homme blanc pénètre dans la brousse africaine dans l'espoir de rencontrer un autre Blanc, que le " continent mystérieux " a conquis depuis plusieurs années. Dr. Livingstone,I presume ? Non, ce n'est pas II. M. Stanley ; ce n'est pas non plus Marlow chargé de retrouver Kurtz gagné par les ténèbres. C'est un narrateur innommé qui part à la recherche d'un Blanc... qui s'était fait nègre. On connaît l'auteur de Crin blanc et d'autres romans pour la jeunesse.

On connaît moins la production de Guillot de l'avant-guerre, et notamment ce roman, paru en 1932 pour la première fois, qui peut être tenu pour l'une des premières re - modulations françaises de la matrice stanleyienne et conradienne. Et si c'est bien un voyage qui nous est raconté, il se déroule moins dans une contrée étrangère que dans les méandres d'une conscience ou qu'à travers une série de références littéraires (Conrad mais aussi Flaubert et Coleridge) qui constituent une première, incontournable forme d'altérité avec laquelle la narration se confronte. (notice éditeur de la réédition Harmattan)
Une première édition est notée de 1932. Se déroule dans la région de Sikasso (Mali). Roman dont certain éléments pourraient avoir été inspiré par le drame de la mission Voulet et Chanoine.
Sur les romans des années 30 de René Guillot, lire dans la Revue Italienne d'Etudes Françaises l'article fort intéressant de Maria Chiara Gnocci :  Un René Guillot inconnu : le romancier des années 1930
René Guillot, professeur de mathématiques, passera 20 ans de sa vie en Afrique de l'Ouest (Sénégal, Burkina, Côte d'ivoire principalement). Il laisse une importante production littéraire: ouvrages pour la jeunesse, récits de chasse et de brousse, poésie, mais aussi une série de romans coloniaux sombres et assez désespérés.