Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ESME Jean d' - Les chevaliers sans éperons

Plus de vues

  •  ESME Jean d' - Les chevaliers sans éperons

ESME Jean d'

Les chevaliers sans éperons

Flammarion - Paris - 1940
248 p. - 18,5 x 12 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X8149 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
2,60 €
Chez Priceminister

 

Roman d'aventures qui évoque la vie des méharistes en Mauritanie à la fin des années 1930. Il compare la vie dans la capitale, Saint-Louis, ennuyeuse et monotone, à celle des postes de brousse, toute de grandeur et de franche camaraderie ! Le style est assez prétentieux et grandiloquent, le livre se veut exaltant et ne montre que le côté guerrier du métier de méhariste. On n'y ressent guère l'amour du désert. Le plus génant est son manichéisme: les français sont tous forts, justes, héroïques, leurs troupes impeccables, jamais d'affolement ou de désordre, leurs tirailleurs sont de gentils naifs avec "de bonnes faces noires" et qui parlent petit nègre. En face que des "salopards", pouilleux, en guenilles, bonnets crasseux, tuniques sales qui se précipitent dans un grouillement confus et vociférant. Un monument de littérature coloniale attardée

Différentes éditions avec couvertures illustrées ou non entre 1940 et 1942
Jean d'Esme (pseudonyme du vicomte Jean Marie Henri d'Esmenard) est né à Shangai en 1894 d'un père fonctionnaire (famille de vieille noblesse provencale et lorraine; son grand-père s'était établi et marié à La Réunion). Après avoir fait l'Ecole coloniale il conduira une carrière de journaliste, de voyageur-explorateur-chasseur et d'écrivain, consacrant reportages et œuvres romanesques à l'Afrique noire et à l'Indochine. Il écrira de nombreux ouvrages destinés à la jeunesse. Membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer, président de la Société des écrivains maritimes et coloniaux, il meurt à Nice en 1966.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter