Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 EBERHARDT Isabelle - Journaliers

Plus de vues

  •  EBERHARDT Isabelle - Journaliers

EBERHARDT Isabelle

Journaliers

Joëlle Losfeld - Paris - 2002
ISBN: 9782844121189
(Arcanes)
280 p. - 12,4 x 18,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 5,10 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45284 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,11 €
Chez Amazon

 Il y a cent ans, vêtue en cavalier arabe, Isabelle Eberhardt (Genève, 1877-A'in Sefra, 1904) parcourait les pistes sahariennes. Elle y partageait le quotidien des bédouins et des marabouts. Dans le grand voyage dont elle a fait sa vie, guidée par son désir d'écrire, elle a abordé et franchi les étapes qui font d'elle bien plus qu'un écrivain voyageur : l'un de ces rares auteurs capables de s'exprimer au cœur de la culture de l'autre. S'agissant de l'islam, son oeuvre y puise une nouvelle actualité.

Les éditions du Centenaire commémorent sa disparition, à vingt-sept ans, noyée en plein désert dans la crue d'un oued...
 
Journaliers évoque les années 1900-1903, au cours desquelles l'auteur a également rédigé les nouvelles d'Au pays des sables. Le lecteur suit la voyageuse, depuis la Sardaigne jusqu'aux pistes du Sahara, assiste à ses rencontres amicales ou amoureuses, au drame d'un attentat où elle frôle la mort, accompagne son exil à Marseille et enfin son retour en Algérie.
 
Cahiers intimes et journal de bord d'une amoureuse et d'une mystique pendant les années d'éveil de sa vocation singulière. Une plongée dans un quotidien insolite qui révèle comment se vivait en femme, une aventurière habillée en homme.
 
Éditeurs et biographes d'Isabelle Eberhardt depuis vingt ans, Marie-Odile Delacour et Jean-René Huleu ont rétabli les écrits, parfois censurés ou adultérés, dans leur version originale et proposent cette nouvelle lecture d'une oeuvre devenue pour beaucoup le support des rêves d'existence hors du commun.
Isabelle Eberhardt (1877-1904) nait en Suisse d'une mère aristocrate russe et d'un père inconnu. S'installe en Algérie en 1897, y découvre son attrait pour le Sahara et s'initie à la civilisation arabe. Va séjourner dans le Sud Tunisien et à El Goléa. Se convertit à l'Islam et s'habille en homme pour voyager librement… Est accusée d'espionnage et expulsée… Se marie en 1901 avec un sous officier algérien des spahis, acquière ainsi la nationalité française et retourne en Algérie, se fixe à Tenès. Est en 1903 correspondante de guerre dans le sud oranais et prend part à l'expédition de Figuig. Meurt noyée en octobre 1904, lors de l'inondation d'Aïn Sefra.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter