Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOUF Mbaye - Roman féminin contemporain. Figurations et discours

Plus de vues

  •  DIOUF Mbaye - Roman féminin contemporain. Figurations et discours

DIOUF Mbaye

Roman féminin contemporain. Figurations et discours

L'Harmattan - Paris - 2014
ISBN: 9782343023366
(Espaces littéraires)
334 p., préface de Fernando Lambert - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 34,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X62512 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
34,00 €
Chez Amazon

Peut-on envisager une énonciation de l'exil et de la mémoire dans le roman féminin francophone affranchi de la tutelle féministe ? Quels lieux de rencontre entre le texte africain et le texte occidental ? Ces questions structurent cette contribution majeure et inédite dans les études francophones en associant des écrivaines aussi différentes de style, de parcours et de cultures que Marguerite Duras (France), Anne Hébert (Québec) et Aminita Sow Fall (Sénégal).

Ouvrage issu de la thèse de doctorat en études littéraires préparée par Mbaye Diouf sous la direction de Justin Bisanswa et soutenue en 2009 à l'Université Laval (Québec) sur le thème: L'énonciation de l'exil et de la mémoire dans le roman féminin francophone : Anne Hébert, Aminata Sow Fall et Marguerite Duras

Mbaye Diouf, Ph D, enseigne les littératures francophones, française et canadienne-française à l'Université de Moncton Campus d'Edmundston (Canada). Ses travaux portent sur les écritures identitaires, le roman postcolonial et les sémiotiques féminines francophones. Il a codirigé l'ouvrage Société et énonciation dans le roman francophone (Recherches francophones, n°3 2009) et coordonné le n°46 d'Etudes littéraires (Géo/graphies transnationales du texte francophone). Il a par ailleurs publié plusieurs articles sur Aminata Sow Fall, Cheikh Hamidou Kane, Anne Hébert, Alain Mabanckou, L S Senghor, Mongo Béti et Fatou Diome.