Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DESCHAMPS Alain - Somalie 1993: première offensive humanitaire

Plus de vues

  •  DESCHAMPS Alain - Somalie 1993: première offensive humanitaire

DESCHAMPS Alain

Somalie 1993: première offensive humanitaire

L'Harmattan - Paris - 2000
ISBN: 9782738488909
176 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61584 livre neuf, broché 5 à 8 jours
13,06 €
Chez Amazon

En 1992, la Somalie surgit sur les écrans de télévision des pays nantis. Les images insoutenables de l'agonie de milliers d'enfants faméliques, celles, brutales, de combats acharnés entre " seigneurs de la guerre " dans un Mogadiscio en ruines, le pillage éhonté de l'aide alimentaire acheminée par les 0. N. G. bouleversent les âmes sensibles et perturbent les digestions. Il fallait mettre un terme à ces horreurs. Le Conseil de sécurité des Nations Unies, unanime, décida l'envoi d'une force internationale dont l'effectif approchait 40 000 hommes. Les Etats-Unis qui en avaient pris l'initiative en fournissaient plus des deux tiers et monopolisaient la direction des opérations dont la phase initiale ramena journalistes et caméras. Une vingtaine d'autres nations fournit " la piétaille ". La France détacha près de 2 500 bons soldats. En tant que représentant de la France, l'auteur a assisté en acteur et observateur privilégié à tous ces événements qu'il nous livre avec un réalisme saisissant. Cette première " offensive humanitaire ", dont les traditionnelles préoccupations de real politik paraissent, jusqu'à preuve du contraire, absentent, ne se déroula, hélas, pas selon le scénario prévu. Il y eut de vrais morts, et même des Américains, parmi les " soldats de la paix " et les images, plus insoutenables encore que les premiers cadavres de G. I. malmenés par la populace. L'entreprise s'acheva par le piteux retrait de ceux qui avaient prétendu " restaurer l'espoir " chez un peuple somali finalement abandonné à ses vieux démons. On s'est efforcé d'oublier cette malheureuse équipée. Elle est pourtant riche d'enseignements.

Alain Deschamps est le fils de Hubert Deschamps (qui fut gouverneur de la Côte d'Ivoire puis du Sénégal); il fera ses études secondaires au Lycée Faidherbe de St Louis et fera l'ENFOM (p.1957).
Affecté au Laos puis à Madagascar. Il sera chef de poste à Faratsiho.
Alain Deschamps intègre les affaires étrangères en 1959; il sera ambassadeur à Moroni de 1983 à 1987, puis au Burkina Faso jusqu'en 1993. Il est représentant spécial de la France en Somalie pendant l'opération Restore Hope, puis médiateur entre le Gouvernement du Niger et la rebellion touarègue en 1995.