Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BELMEKKI Belkacem, BENOIT Madhu, NAUMANN Michel, WEEKS Joëlle (sous la direction de) - La terre, question vitale au XXIe siècle

Plus de vues

  •  BELMEKKI Belkacem, BENOIT Madhu, NAUMANN Michel, WEEKS Joëlle (sous la direction de) - La terre, question vitale au XXIe siècle

BELMEKKI Belkacem, BENOIT Madhu, NAUMANN Michel, WEEKS Joëlle (sous la direction de)

La terre, question vitale au XXIe siècle

L'Harmattan - Paris - 2012
ISBN: 9782336001203
(Discours identitaires dans la mondialisation)
230 p. - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 23,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60301 livre neuf, broché 5 à 8 jours
23,00 €
Chez Amazon

 Comment l'Inde et l'Afrique ont-elles construit le rapport de l'homme à la terre ? C'est la quête d'une unité perdue et celle d'une possible reconquête de la terre que restitue cette étude. Elle se décline en trois mouvements : mythologies et religions offrent à la réflexion contemporaine un cadre intellectuel, spirituel et écologique. Le récit se clôture sur le thème d'une reconquête vitale qui allie spiritualité et développement durable, économie et écologie, richesse linguistique et patrimoniale.

Sommaire:
- Madhu Benoit / Introduction, pp. 17-26.

Première partie: La terre: symboles identitaires
- Colette Poggi / La terre dans l'imaginaire indien et ses expressions dans la culture sanskrite: noms, symboles et représentation, pp. 27-46,
- François Ropert / Terres d'Occident et d'Orient: topologie géopolitique dans The Waste Land de T.S. Eliot, pp. 47-62,
- Dhana Underwood / La féminisation de l'Inde, terre-femme, terre-mère: la Bhârat Mata, pp. 63-76,
- Renuga Devi-Voisset / Dans le sillage de Bhu Devi: to b- or not to be, pp. 77-90.

Deuxième partie: La terre perdue et reconquise
- Ludmila Volna / Qui est chez soi sur cette terre ? Le moulin d'Haberman de Josef Urban avec références à Un train pour le Pakistan de Khushwant Singh, pp. 91-102,
- Sarah Fila-Bakabadio / De l'Afrique aux Afriques: les usages de la géographie en histoire / vers une cartographie de l'histoire noire, pp. 103-122,
- Brahim Benmoussa / Etat et communautés face aux stratégies individuelles d'appropriation des terres tribales en Algérie, pp. 123-134.

Troisième partie: Luttes pour la terre
- Michel Naumann, Kolawole Elecho / Deux tentatives de maîtrise des sols et des politiques de développement en faveur des paysans pauvres: le Kisn Sahba au Bengale et le socialisme Ujamaa en Tanzanie, pp. 135-146,
- Badra Laouel / La question de la terre au Zimbabwe, pp. 147-154,
- Fewzia Bedjaoui / Notoriété/Engagement d'Arundhati Roy, pp. 155-166,
- Ruby Gazay / Les rassemblements des terres indiennes et la constitution de la fédération indienne, pp. 167-174.

Quatrième partie: Terre: Enjeux culturels, environnementaux et philosophiques
- Deborah Jenner / Nardep - architecture durable - Vivekananda kendra, Kanyakumari, Tamil Nadu méridional, pp. 175-188,
- Joëlle Weeks / Eco-impérialisme: de Pierre poivre à Darwin, pp. 189 202,
- Ganesh Devy / Terre sans voix: la perte linguistique à l'époque contemporaine, pp. 203-219.

Conclusion:
- Michel Naumann, Belkacem Belmekki / Terre, humanisme, totalité, pp. 219-230.
Michel Naumann, universitaire (Niamey, Kano, Metz, Paris-12), né à Paris (Xie) en 1946, a fait ses études au Congo, au Cameroun et en France avant d'enseigner au Congo, au Niger et au Nigeria. Il a soutenu deux thèses sur Achebe et Ngugi. Il étudie désormais les nouveaux écrivains africains ainsi que la littérature dalit (intouchable) du sous-continent indien.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter