Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CASTILLON du PERRON Marguerite - Charles de Foucauld

Plus de vues

  •  CASTILLON du PERRON Marguerite - Charles de Foucauld

CASTILLON du PERRON Marguerite

Charles de Foucauld

Grasset - Paris - 1982
ISBN: 9782246273615
(Littérature)
521 p., cartes - 24 x 15 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 31,90 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X8004 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
0,90 €
Chez Priceminister
X2492 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,77 €
Chez Amazon

 Orphelin à six ans, officier à Saumur, explorateur au Maroc, ethnologue et linguiste, domestique à Nazareth, ermite au Sahara, maître spirituel et confident d'êtres exceptionnels, garant malgré lui de la paix du Hoggar, Charles de Foucauld est assassiné à Tamanrasset le 1er décembre 1916. On ne peut comprendre l'homme et son itinéraire qu'en les replaçant dans leur contexte familial et social. De l'enfant de Strasbourg à la victime des Oasis, Charles de Foucauld a vécu bien des vies : Marguerite Castillon du Perron, la première, nous le restitue dans sa pleine humanité, racontant, avec la rigueur de l'historienne, ses années d'enfance, sa jeunesse de fêtard lettré et la tristesse augustinienne dans laquelle il a évolué jusqu'à la révélation de l'existence de Dieu. Elle explique ainsi le passage de l'écoeurement et de l'errance de ce jeune officier mondain, trop riche et choyé, à l'ascétisme le plus exigeant. Passionnée par le périlleux cheminement qu'implique toute conversion, en retraçant cette surprenante aventure, Marguerite Castillon du Perron a réussi à cerner la personnalité de l'un des saints les plus modernes de ce temps.

- Charles de Foucauld (1858-1916) est né à Strasbourg, études au lycée de Nancy, puis Saint-Cyr et Saumur (sans y briller particulièrement sauf ar son indiscipline). Envoyé en Algérie en 1881 il y participe aux campagnes militaires dans le sud-oranais. Découverte du désert et de l'Islam; Foucauld quitte l'armée et décide d'organiser un grand voyage au Maroc, déguisé en marchand juif et accompagné par le rabbin Mardochée (3000 km parcourus, plus de 2000 km d'itinéraires nouveaux relevés et une masse enorme d'informations recueillies). Reçoit la médaille d'or de la Société de géographie en 1885. Il voyage en 1885-86 dans les oasis du sud algérien et se lie d'amitié avec des officiers méharistes. Entre dans les ordres en 1887 et s'installe en 1901 à Beni Abbès. Renoue avec Laperrine qu'il a connu à Saint-Cyr et Saumur et participe en 1904 à une tournée de pacification dans les tribus touarègues (avec Laperrine et Nieger). En 1905 se joint à la misson Etiennet (étude du tracé d'un télégraphe transsaharien) et l'amenokal Moussa Ag Amastane ayant promis de protéger le "chrétien", ce dernier s'établit à Tamanrasset . Il établira bientôt un ermitage en altitude au sommet de l'Assekrem (2700 m). Il y travaillera (apostolat et études scientifiques) pendant 10 ans et sera assassiné par un parti touareg en 1916.