Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 IMBERT-VIER Simon - Tracer des frontières à Djibouti. Des territoires et des hommes aux XIXe et XXe siècles

Plus de vues

  •  IMBERT-VIER Simon - Tracer des frontières à Djibouti. Des territoires et des hommes aux XIXe et XXe siècles

IMBERT-VIER Simon

Tracer des frontières à Djibouti. Des territoires et des hommes aux XIXe et XXe siècles

Karthala - Paris - 2011
ISBN: 9782811105068
(Hommes et sociétés)
480 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47495 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,16 €
Chez Amazon

 Le territoire autour du golfe de Tadjoura, devenu la République de Djibouti en 1977, est impensé en tant que tel avant son invention durant l’appropriation européenne des côtes de la Corne de l’Afrique à la fin des années 1880. Sa construction ne s’effectue cependant pas sur un espace vierge, mais par la recomposition et la réappropriation de réalités locales confrontées à des exigences extérieures.

Depuis les récits de la première moitié du XIXe siècle jusqu’au début du XXIe, les diverses constructions territoriales influent sur les habitants, en particulier en rigidifiant les statuts et positions socio-culturelles des individus.
Partant de l’étude de cinq frontières (les limites ethniques, les limites internes, les frontières internationales terrestres, le corridor ferroviaire et les frontières maritimes), ce livre montre comment elles ont été découvertes ou inventées, dans le cadre général de la formation des espaces politiques contemporains de la Corne de l’Afrique, puis comment elles ont été réalisées. Il décrit et analyse leurs évolutions puis leurs conséquences et répercussions, en particulier la coercition qu’elles exercent, directement ou indirectement, sur les habitants. Il parvient ainsi à proposer une première ébauche d’une histoire des Djiboutiens.

 Cet ouvrage a reçu le prix Albert BERNARD 2011, remis par l'Académie des sciences de l'Outre-Mer.

 
Simon Imbert-Vier a préparé une thèse d'histoire sous la direction de Colette Dubois soutenue en 2008 à l'Université d'Aix-Marseille sur le thème: Frontières et limites à Djibouti durant la période coloniale (1884-1977). Cet ouvrage est disponible en ligne.
Simon Imbert-Vier, historien et chercheur au Centre d’études des mondes africains, étudie la Corne de l’Afrique depuis plus de vingt ans. Ancien enseignant à l’Université d’Addis Abeba, il a aussi co-écrit une méthode d’amharique pour francophones.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter