Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 AMIN Samir et alii - Afrique. Exclusion programmée ou renaissance ?

Plus de vues

  •  AMIN Samir et alii - Afrique. Exclusion programmée ou renaissance ?

AMIN Samir et alii

Afrique. Exclusion programmée ou renaissance ?

Maisonneuve et Larose - Paris - 2005
ISBN: 9782706818554
301 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 28,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X23912 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
11,77 €
Chez Amazon

Les crises auxquelles sont confrontées les sociétés africaines s'inscrivent dans celles auxquelles se heurte l'humanité contemporaine dans son ensemble. Les politiques préconisées par les forces dominantes internes et externes, s'assignant l'objectif d'intégrer davantage le continenet dans la mondialisation par le moyen du " co-développement ", sont en réalité les instruments de la gestion du conflit Nord-Sud. Et dans ces conditions, les projets de régionalisation ne sont guère que des formes de trompe-l''il. La renaissance de l'Afrique dépendra en définitive de sa capacité à imposer des avancées en parallèle dans trois directions concomitamment : le progrès social, la démocratisation et l'ouverture d'une marge de négociation internationale.

L'Afrique n'est pa marginalisée dans le monde moderne; elle s'insère au contraire très étroitement dans le processus de mondialisation mais du fait de la fragilité de ses économies elle vit avec une grande violece les effets déstabilisateurs du déploiement de l'Empire du chaos. Les propositions de co-développement actuellement à la mode sont en fait des instruments de gestion du conflit Nord-Sud et d'un maintien de l'Afrique au dehors d'une participation active au façonnement de son avenir

Sommaire:
- Chapitre 1: Co-développement ou gestion des conflits ? (Samir amin, Makhtar Diouf, Bernard Founou-Tchuigoua, Abdourahmane Ndiaye), pp. 9-75,
- Chapitre 2: Le NEPAD, utopie ou alternative (Bernard Founou-Tchuigoua), pp. 77-110,
- Chapitre 3: L'Afrique du Sud, maillon faible de l'Impérialisme ? (Langa Zita), pp. 111-127,
- Chapitre 4: Le défi des régionalisations (Samir Amin), pp. 130-176,
- Chapitre 5: L'intégration régionale en Afrique australe (Hein Marais), pp. 177-256,
- Chapitre 6: Afrique subsaharienne: Etat des lieux, état des luttes (Bernard Founou-Tchuigoua), pp. 260-298.
- Samir Amin (1931) est un économiste franco-egyptien qui est né et a grandit entre Le Caire et Port Saïd. Sciences Po, diplôme de statistiques puis agrégation en sciences économiques. Sera un temps au Parti communiste. Théoricien du développement inégal puis adepte de l'altermondialisation, malgé ses positions gardant une part de développementisme marxiste il est aujourd'hui un économiste lu et reconnu, principalement comme historien des formes précapitalistes de l'économie des pays jadis colonisés et particulièrement en Afrique. Il réside à Dakar, au Sénégal.