Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BREYTENBACH Breyten - Feuilles de route: essais, lettres, interviews, articles de foi, notes de travail

Plus de vues

  •  BREYTENBACH Breyten - Feuilles de route: essais, lettres, interviews, articles de foi, notes de travail

BREYTENBACH Breyten

Feuilles de route: essais, lettres, interviews, articles de foi, notes de travail

Seuil - Paris - 1986
ISBN: 9782020090360
(Cadre Vert)
323 p., titre original: End Papers, traduit de l'anglais par Jean Guiloineau - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X32372 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,66 €
Chez Amazon

Ce livre réunit des essais, lettres ouvertes, extraits de journal, articles de foi, écrits entre 1966 et 1985. Prises ensemble, ces pages peuvent donc être lues comme une description de l'évolution de Breyten Breytenbach en tant qu'écrivain engagé. Qu'ils soient développés avant 1975 et les sept ans et demi de prison, ou après 1982 dans la liberté retrouvée, les thèmes récurrents reflètent le mûrissement de sa perception et soulignent la pérennité de ses préoccupations : plus que jamais le climat et la situation politiques en Afrique du Sud où sévit l'apartheid, la «loi des bâtards», le rôle limité de l'écrivain dans un régime totalitaire, la fonction de la culture et la nécessité d'une libération culturelle dans une Afrique post-coloniale, la nature de la poésie, les rapports entre l'artiste et son œuvre, l'exil, la réadaptation à la vie «normale»... Feuilles de route, c'est aussi le bilan, c'est surtout l'aboutissement d'une quête, entreprise dans Une saison au Paradis, par un homme et un artiste pour sa libération, avec, constamment, en toile de fond, un peuple qui se bat pour sa liberté.

Breyten Breytenbach est né en 1939 à Bonnievale, dans la province du Cap en Afrique du Sud. Installé à Paris en 1959, il épouse quelques années plus tard Yolande Ngo Thi Hoang Lien, une Française d'origine vietnamienne, contrevenant ainsi aux lois d'apartheid qui interdisent les mariages mixtes. Il ne sera autorisé à rentre dans son pays avec son épouse qu'en 1973, et seulement pour trois mois (Une saison au paradis). Rentré clandestinement en Afrique du Sud en 1975, il est arrêté et condamné à neuf année de prison pour terrorisme. Il est libéré en 1982. Il vit aujourd'hui à Paris, à New York et en Afrique du Sud.