Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 Cahiers ORSTOM sér. Sci. hum., vol. 27, n° 1-2 : La sécurité alimentaire à l'heure du néo-libéralisme

Plus de vues

  •  Cahiers ORSTOM sér. Sci. hum., vol. 27, n° 1-2 : La sécurité alimentaire à l'heure du néo-libéralisme

Cahiers ORSTOM sér. Sci. hum., vol. 27, n° 1-2, COURADE Georges, PELTRE-WURTZ Jacqueline (éditeurs)

La sécurité alimentaire à l'heure du néo-libéralisme

ORSTOM (IRD) - Paris - 1991
(Cahiers des sciences humaines - vol. 27 n° 1-2)
292 p. - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 21,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X22038 ouvrage numérisé, en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez IRD - Pleins Textes
X31399 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Abebooks

 

Un tour d'horizon et de points de vue sur divers aspects actuels de la sécurité alimentaire: constat de l'impuissance des Etats du Sud à assumer le pilotage à long terme de leurs économies alimentaires, modalités et conséquences du retrait l'Etat du secteur productif et de ses fonctions de régulation et de redistribution, initiatives prises par les ménages pour faire face aux difficultés qu'ils rencontrent pour assurer leur subsistance. Etudes de cas et proposition d'outils de mesure de l'insécurité alimentaire et d'indicateurs à prendre en compte dans le cadre de nouvelles politiques.

Sommaire:
- Georges Courade, Jacqueline Peltre-Wurtz / Présentation. La sécurité alimentaire à l'heure du néo-libéralisme, pp. 3-17,

PREMIERE PARTIE: L'impuissance des Etats du Sud
- Hélène Benz / Le riz de l'oncle Sam et le marché mondial: la compétitivité à coups de dollars, pp. 17-29,
- André Franqueville, Julio Prudencio / Insécurité et dépendance: les importations dans le système alimentaire bolivien, pp. 29-41,
- Dorian Kermel-Torres, Pierre-Jean Rocca / Entre la nécessité quotidienne et la menace socio-économique: la question alimentaire haïtienne, pp. 41-53,
- Jeannot Engola Oyep / Du jumelage à la péréquation au Cameroun: assurer la survie des périmètres hydro-agricoles à l'heure de l'ajusrtement structurel, pp. 53-65,
- Pascale Phélinas / Libéralisation du commerce des grains et sécurité alimentaire au Mali: les limites du marché, le nouveau rôle de l'Etat.

DEUXIEME PARTIE: Le désengagement étatique
- Leticia Delgado / Accès aux aliments. Etat et communautés paysannes au Pérou, pp. 75-85,
- Cécile Bernard, Odile Hoffmann / Le paysan, le commerçant et l'Etat: les inégalités de l'approvisionnement alimentaire dans une région caféière (Mexique), pp. 85-97,
Daniel Thieba / Associations paysannes, sécurité alimentaire et commerce céréalier au Sénégal, pp. 97-105,
- Philippe Lavigne Delville / Irrigation, émigration et sécurité alimentaire sur le fleuve Sénégal, pp. 105-117,
- Isabelle Droy / La réhabilitation des petits périmètres irrigués à Madagascar: une réponse aux importations de riz ?, pp. 117-131.

TROISIEME PARTIE: Les initiatives de substitution
- Monique Chastanet / Crises et régulation en pays soninké (Sénégal) depuis le début du XIXe siècle, pp. 131-147,
- Alain Leplaideur, Paule Moustier / Dynamique du vivirier à Brazzaville. Les mythes de l'anarchie et de l'inefficace, pp. 147-159,
- Christine Schilter / L'agriculture urbaine: une activité créatrice d'emploi, en économie de survie (le cas de Lomé), pp. 159-169,
- Francis Akindès / restauration populaire et sécurité alimentaire à abidjan, pp. 169-182.

QUATRIEME PARTIE: Les outils de mesure
- Jean-Paul Minvielle / La formation des prix au producteur: méthodologie d'analyse des coûts de production agricoles en milieu non monétarisé, pp. 183-193,
- Alain Froment, Georgius Koppert / Une évaluation biologique du développement économique est-elle possible ?, pp. 193-205,
- Joseph Laure / Le pouvoir d'achat du salaire minimum, indicateur socio-économique et alimentaire, pp; 205-217,
- Alice Odunfa, Francis Akindès / La population sous-alimentée d'Abidjan. Crise économique, solidarité familiale et politique alimentaire, pp. 217-235
Géographe, directeur honoraire de recherches à l’Institut de Recherches pour le Développement (IRD), Georges Courade a travaillé en Afrique subsaharienne de 1969 à 2004. Il a publié sur le développement rural et urbain, l’éducation, le mouvement paysan, la vulnérabilité alimentaire et les effets de l’ajustement structurel. Professeur associé à l’université de Paris I (Iedes -Panthéon-Sorbonne), il a encadré de nombreuses thèses en sciences sociales, travaillé comme éditeur chez Karthala et dirigé la revue Politique Africaine.
Il est l’auteur de «Nigeria », in : Les Afriques au sud du Sahara, (1994, Belin-Reclus, Géographie Universelle) et L’Afrique des idées reçues (2006, Belin).